31/01/2018

L'effet Pygmalion, Christophe Lambert

Présentation. Ned, 16 ans, petit génie solitaire, porte un exosquelette depuis l'enfance.
Son domaine : l'intelligence artificielle.

Lawrie, 50 ans, inventeur à la pointe de l'innovation technique, vit reclus dans sa tanière avec ses créatures.
Sa spécialité : les robots.

Après avoir lancé un défi à la communauté scientifique, Ned tente de convaincre Lawrie de s'associer à lui.
Leur mission : créer un humanoïde si parfait que personne ne pourra le distinguer d'un être humain.
Mais parfois, il suffit que l'amour s'en mêle pour que tout dérape...

Effet Pygmalion.jpg

Mon avis. Une agréable lecture qui, me semble-t-il, conviendra particulièrement aux élèves du secondaire inférieur...

Ned est un adolescent surdoué, doté depuis toujours d'un exosquelette à cause d'une maladie rendant ses os extrêmement fragiles.

Au cours d'une convention relative aux performances robotiques, Ned se lance le défi de réaliser, pour le rendez-vous de l'année suivante, un robot aux caractéristiques telles qu'il sera impossible de le différencier des êtres humains.

Pour ce faire, il va devoir convaincre Lawrie, génial inventeur, entre autres des fameux "robots de plaisir", de s'adjoindre à lui, mais peut-on vraiment compter sur quelqu'un de plus en plus rongé par l'alcool ? Pourtant la "créature" qu'ils parviennent à élaborer, aux (superbes) traits d'Audrey Hepburn, semble tenir ses promesses...

Un roman sans véritable surprise mais qui aborde des questions dignes d'intérêt comme la frontière (ténue ?) entre la machine et l'humain ou la difficulté de s'intégrer dans la société quand, décidément, on n'entre pas dans des cases bien définies.

Merci aux éditions Bayard pour ce partenariat.

17:32 Écrit par Païkanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |

Écrire un commentaire