29/01/2018

Ceux d'ici, Jonathan Dee

Présentation. Howland, petite ville du Massachusetts, est un havre de paix pour les vacanciers venus de New York. Mark, lui, fait partie des locaux. Entrepreneur en bâtiment, il peine à joindre les deux bouts. Engagé par Philip Hadi, New-Yorkais richissime, bien décidé à s'installer à Howland, il est fasciné par cet homme qui brasse des millions. Et si le moment était venu pour lui de tenter sa chance ? Avec son frère, Mark décide de se lancer dans les placements immobiliers.

Lorsque Hadi devient maire de la ville, utilisant ses fonds privés pour faire la pluie et le beau temps, le fossé se creuse encore un peu plus entre le New-Yorkais et les habitants de la petite ville...

Ceuxdici.jpg

Mon avis. Difficile pour moi d'évoquer ce roman car je suis passée complètement "à côté" et ce n'est pas en raison d'éventuels défauts du livre...

La peinture sociale est bel et bien présente : alors que le 11 septembre vient de prendre une (horrible) signification nouvelle, nous suivons Mark, un entrepreneur qui réussit, tant bien que mal, à faire vivoter son entreprise en bâtiment, embauchant du personnel de manière ponctuelle quand se présente un gros chantier. C'est le cas lorsque Philip Hadi, riche New-Yorkais, s'installe à Howland et lui commande d'importants travaux.

Par la suite, Hadi prendra les rênes de la ville, puisant dans ses deniers personnels pour la faire vivre et en renforcer la sécurité.

Mark et sa famille constituent en quelque sorte le fil conducteur du roman qui dépeint le comportement étriqué, mesquin, insipide, revanchard, "provincial", de bon nombre de ses habitants avec, en ligne de mire, le New Yorkais fraichement débarqué qui commence tout doucement à imposer sa loi.

Point d'action véritable ici et des changements de focalisation parfois abrupts ; je me suis souvent laissé distancer : probablement n'était-ce pas "le bon moment"...

Traduction : Élisabeth Peellaert.

Titre VO : The locals (2017).

 

Merci aux éditions Plon (Feux croisés) pour ce partenariat.

17:35 Écrit par Païkanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (3) |

Commentaires

Je ne suis vraiment pas tentée par ce roman....

Écrit par : Jacqueline | 29/01/2018

Répondre à ce commentaire

Ah dommage pour toi! En tout cas, il me tente toujours autant ^^.

Écrit par : enigma | 07/02/2018

Répondre à ce commentaire

Un livre bien ennuyeux...

Écrit par : Littérature & culture | 08/02/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire