23/10/2017

Une enquête du French coach : Le meurtre d'O'Doul Bridge, Florent Marotta

Présentation. San Francisco, sa baie, son océan, sa population cosmopolite. C'est dans cette ville de l'Ouest américain que Michael Ballanger a décidé de se reconstruire. Loin de sa famille en lambeaux, loin de la France où un tueur en série mit sa vie en miettes. Le coach de vie à succès renaît avec la difficulté qui suit la perte d'un être cher. Mais le voilà mêlé au meurtre d'un notable. Au moment de mourir, l'homme a composé un numéro, le sien. Alors la tourmente l'emporte. Réveillant les douleurs du passé.

O'Doul.jpg

Mon avis. Un récit qui se lit aisément, un agréable moment, malgré quelques bémols…

Nous sommes à San Francisco et suivons Michael Ballanger, The French coach.  L’homme a fui aux États-Unis après qu’un drame a broyé son existence ; sous l’apparence d’un coach de vie à succès, cependant en proie à des cauchemars récurrents qui l’empêchent – mais le voudrait-il ? – d’enfouir son passé douloureux, il a laissé en France sa femme et sa fille, sachant qu’il lui serait impossible de (tenter de) recoller les morceaux…

Les ennuis (sérieux) commencent quand un de ses clients a été assassiné après l’avoir appelé : il n’en faut guère plus pour que Michael soit suspecté.

Commence une enquête, (presque) menée de main de maître par Ballanger alors que sa fille, Karine, qu’il n’a plus vue depuis longtemps et qui refusait d'encore lui parler depuis le drame, débarque à San Francisco. Autant dire qu’il dispose de peu de temps à lui consacrer même s’il sait pertinemment qu’il tenait là l’occasion inespérée de renouer le dialogue avec elle…

Aucun temps mort dans ce roman à l’écriture sacrément efficace qui nous fait arpenter la ville en compagnie des protagonistes : de Michael à sa fille, en passant par une (sculpturale) amie ex-call girl, un journaliste parano, des flics pourris ou non, ou encore une « veuve noire »…

Petits bémols : l’absence de véritable surprise ou la récurrence (lassante) des discussions entre Karine et Kim d’une part, et Michael d’autre part, quand il est question de passer à l’action…

Éditions Taurnada, 2017.

Merci aux éditions Taurnada pour ce partenariat.

 

Ce titre entre dans les challenges de La Licorne 4 et « Lire sous la contrainte ».

challenge 4 licorne.jpg

lirecontrainte.jpg

 

21:37 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) |

Commentaires

Ce livre ne m'attire pas trop...
Merci pour cette nouvelle participation à mon challenge.
Bon mercredi.

Écrit par : Philippe D | 24/10/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire