14/10/2017

Dans l'ourlet de nos jupes, Florence Cadier

Présentation. 1914. Lille vit sous le feu des bombardements. Refusant de subir l'occupation allemande sans agir, Adèle, seize ans, s'engage comme infirmière auprès des soldats évacués du front. Mais cela ne lui suffit pas et, grâce à son ami Albert, elle intègre le réseau d'espionnage mené par Louise de B.
Elle a pour mission de faire passer, cachés dans l'ourlet de ses jupes, de précieux documents aux Anglais et à l'état-major français.

ourletjupes.jpg

Mon avis. Un récit qui lève le voile sur le courage des ces femmes qui ont aussi fait l'Histoire...

L'action se déroule à Lille durant cette période que l'on a nommée La Grande Guerre. Adèle a seize ans et vit en compagnie de sa sœur aînée Léontine qui, à la mort de leurs parents, a juré à leur mère qu'elle veillerait sur sa cadette. Après avoir été hébergées dans un orphelinat dirigé d'une main de fer par des religieuses, les deux sœurs vivent  désormais seules. Léontine est infirmière de la Croix-Rouge et travaille à l'hôpital Saint-Sauveur. Adèle, quant à elle, se rend utile, tantôt en soulageant les nombreux blessés, tantôt en aidant au ravitaillement des soldats.

Très vite, malgré son jeune âge, Adèle désire en faire bien plus pour aider son pays ; c'est ainsi qu'elle intégrera un réseau de résistants, en cachette de Léontine - qui ne l'aurait jamais toléré -, au départ sans être véritablement consciente des énormes risques encourus.

"- Attendez, ne vous fâchez pas. Je connais des femmes et des hommes qui pourraient vous intéresser. Mais ne restons pas là, il y a toujours des oreilles indiscrètes." [p. 27]

  "Je m'assis sur le lit et décousis légèrement l'ourlet de ma jupe pour récupérer plus facilement les feuillets quand ce serait le moment." [p. 59]

 

À travers l'histoire d'Adèle, c'est celle des résistant(e)s qui est ici mise à l'honneur, ces personnes parfois (très) jeunes qui, se méfiant de tous, avec pour compagne la peur, ont bravé de nombreux dangers pour le bien d'autrui...

Éditions Talents Hauts, collection Les Héroïques, 2017.

Merci aux éditions Talents Hauts pour ce partenariat.

 

Ce titre entre dans le challenge "Lire sous la contrainte" (apostrophe).

lirecontrainte.jpg

15:14 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (2) |

Commentaires

Je ne connais pas, mais ce livre a l'air intéressant.
Un drôle de titre quand même !
Merci pour cette nouvelle participation à mon challenge et bon dimanche...estival !

Écrit par : Philippe D | 14/10/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

je suis l'auteur : merci mille pour votre critique.

Une explication : le titre est explicatif : les espionnes cachaient les documents dans l'ourlet de leurs jupes.

Bonne lecture

Écrit par : Florence Cadier | 15/10/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire