26/07/2017

#Maviederêve, Anna Mainwaring

Présentation. Prenez une école privée de filles et posez-la dans un quartier chic - au hasard, le sud de Manchester -, truffé de stars du foot, de médecins, de dentistes, d'avocats, de présentateurs télé et autres artistes. Tous désireux de voir leur petite princesse devenir la MEILLEURE. Vous obtenez Hunger Games sans les arcs et les flèches : une lutte à mort pour être sacrée la plus intelligente, la plus mince et la plus belle des élèves.

Le problème, c'est que je ne suis ni belle, ni mince... et que je fréquente ce lycée.

viedereve.jpg

Mon avis. Ne vous fiez pas à la couverture : c'est une chouette lecture qui plaira aux adolescentes et qui, sous une apparente légèreté, suscite la réflexion...

Nous sommes à Manchester et suivons quelques mois de la vie de Jess : la jeune fille est en dernière année de lycée et mène une vie "normale", passe de bons moments en compagnie de ses amies Hannah et Izzie. Quelques ombres au tableau : son surpoids qui la gêne, surtout à cause du regard des autres ; sa grande passion, liée à son surpoids d'ailleurs : cuisiner ; les superbes pestes filiformes qu'elle côtoie en cours.

Jusqu'alors, Jess a répondu avec humour aux attaques "de poids" (!) dont elle était la cible mais ce "3 mai, c'est journée "tenue libre" au lycée. Autrement dit le jour le plus angoissant de l'année." [p. 7]  Et les choses vont déraper de telle sorte que l'adolescente, révoltée par l'injustice subie, sèche les cours et se retrouve dès lors convoquée chez le Directeur ; en outre une vidéo de ses "exploits" se retrouve sur Internet. Voilà pour les circonstances du récit.

Autour de cet incident, gravite tout ce qui constitue la vie des adolescentes, à savoir les relations, quelles qu'elles soient : amicales, (potentiellement) amoureuses, avec les profs ainsi que les conflits avec les parents et la fratrie. En l'occurrence, Jess se sent comme un vilain (gros) canard aux yeux de sa maman "cougar potentielle et mannequin des mains" [p. 9] et de sa sœur aînée, toutes deux très à cheval sur le nombre de calories tolérables par repas. Le papa, adepte de "la fumette" est surtout spécialiste dans l'art de ne rien faire ; la seule qui lui accorde une véritable attention est sa grand-mère qui vit "à l'étage".

  "Règle implicite n° 3 : si un élève ne rend pas un devoir à temps, il écope dune retenue. Si un prof ne corrige pas ses copies, rien. Les retenues, chez les profs, ça n'existe pas." [p. 27]

  "Nous nous dirigeons vers le couloir principal, ballottées par une mer de cinquièmes avec leurs cartables. Le volume de leurs sacs semble inversement proportionnel à leur taille. Je parie qu'on pourrait l'expliquer par une équation, ce qui en ferait l'unique problème utile jamais résolu dans un cours de maths au XXIe siècle." [p. 36 - 37]

  "- Écoute, Maman, nous avons des conceptions très différentes du bonheur. Je crois que ce qui me rend heureuse, c'est de passer du temps avec mes amis, de faire des choses qui comptent à mes yeux et d'avoir des idées plein la tête. Pas de me transformer en poupée plastique comme on en voit dans les magazines, pour qui les questions métaphysiques se limitent à se demander si leur sac est assorti à leur petite culotte.

   Le silence devient glacial. Nous savons toutes les deux que c'est elle que je décris." [p.61]

  "Je voudrais que quelqu'un dans cette famille remarque quelque chose. Peine perdue. Car sous ce toit, chacun mène sa petite vie dysfonctionnelle dans son coin, se complaît dans son malheur et personne ne se décide à tendre la main pour aider l'autre." [p. 133]

 

J'ai beaucoup apprécié l'humour, parfois cynique, qui caractérise Jess ; en outre, la réflexion liée au regard porté sur soi ou que les autres portent sur soi est intéressant. Petit bémol : l'histoire du selfie est selon moi superflue, ou les conséquences auraient dû être envisagées...

Traduction : Marie Cambolieu.

Titre VO : Rebel With A Cupcake (2016).

Merci aux éditions Milan pour ce partenariat.

 

Ce titre entre dans les challenges "Jeunesse/Young Adult" (22/20) et "Comme à l'école" (vêtement pour cette session).

challengejeunesse.jpeg

challenge-co-ecole.3.2.gif

16:35 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |

Écrire un commentaire