13/07/2017

ADN Vampire, tome 1 : Carmine, Élodie Loch-Béatrix

Présentation. Ils sont les V1, la première génération d’enfants nés vampires… Carmine n’est pas une adolescente comme les autres, elle est une V1. Après un incident à New-York, sa famille s’installe à Inverness, en Écosse, et Carmine entre au prestigieux Saint Andrew College où elle compte bien s’amuser avec ses nouveaux pouvoirs et défier l’autorité de ses parents pro-humains. Elle va cependant devoir apprendre à cerner ses propres limites : est-elle prête à blesser ses amis humains ? Se laissera-t-elle entraîner par Arthur, lui aussi un V1 ? Comment gérer pulsions amoureuses et soif de sang ? Sa curiosité et son goût des polars vont aussi l’engager dans une enquête dangereuse qui pourrait bien réveiller des démons du passé.

ADNVampire.jpg

Mon avis. Un récit facile à lire et qui devrait plaire aux adolescent(e)s...

Le monde des vampires évolue aussi : désormais les enfants nés vampires existent et ils apprennent à vivre dans le respect des humains, surtout quand ils résident dans des zones "pro-hum". Carmine est de ceux-là. Elle vient de s'installer à Inverness avec sa famille et comme toute adolescente qui se respecte, elle "râle" car ce changement d'existence ne lui plaît en aucun cas, même s'il est en partie dû à une bêtise de sa part...

Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir dans le prologue l'ombre de Jamie avec l'évocation de 1746 et la sanglante bataille de Culloden. Par la suite, à plusieurs reprises, certains chapitres relateront des événements survenus à cette époque, en relation avec le Bonnie Prince Charlie. Et bien sûr, ces faits du XVIIIe siècle sont liés à l'histoire de Carmine, on l'apprend vers la fin du roman.

Au XXIe siècle, la jeune fille est confrontée aux soucis des jeunes de son âge, mais s'ajoute  la difficulté d'apprendre à contrôler sa nature intrinsèque, surtout quand les sentiments s'en mêlent...

  "Gary MacDowall aurait pu être une créature surnaturelle tant il irradiait de charisme. Sa silhouette élancée et musclée, son regard orageux et les traits doux de son visage le rendaient aussi séduisant que mystérieux." [p. 47]

En outre sont commis dans la région des meurtres sanglants qui semblent être perpétrés par une créature animale et certains connaissances de Carmine en ont été victimes : l'enquête est difficile et s'avère dangereuse, d'autant qu'il est difficile de savoir à qui faire confiance.

Aucun temps mort dans ce récit dont l'atmosphère étrange cadre bien avec les faits ; seul bémol :  les coquilles qui émaillent le texte.

  "L'automne avait laissé place à l'hiver sans que le paysage de Lande en soit très changé, jusqu'à l'arrivée de la neige. La fine pellicule de givre craquait sous les bottes de Carmine. Quelques flocons tourbillonnant venaient se prendre dans les mèches brunes qui dépassaient de son bonnet. Elle souffla dans ses gants pour se réchauffer les mains puis rejoignit Lukas au bord de la falaise. Dorloch Castle se dressait sur la presqu'île telle une cité fantôme perdue dans la brume." [p. 123]

Merci aux éditions Le Gâteau sur la cerise pour ce partenariat.

 

Ce titre entre dans les challenges "Jeunesse/Young Adult" (21/20) ; "Littérature de l'imaginaire" (16/24)  et "Comme à l'école" (vêtement pour cette session).

challenge-jeunesseYA6.jpegChallenge-imaginaire5.png

 challenge-co-ecole.3.2.gif

 

 

 

16:31 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |

Écrire un commentaire