22/06/2017

Tu as promis que tu vivrais pour moi, Carène Ponte

Présentation. Quand on a trente ans, on n'est jamais préparé à perdre sa meilleure amie. C'est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie en quelques mois à peine. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte.

Tu-as-promis.jpg

Mon avis. Une agréable lecture estivale.

Voici un récit dans lequel on entre dès les premières pages : Molly vient de perdre sa meilleure amie, sa sœur de cœur, Marie, décédée suite à un cancer. Avant de tirer sa révérence, Marie a fait promettre à Molly de vivre "à sa place", autrement dit d'accomplir toute une série d'activités pour elles deux, même si Molly est désormais seule.

La jeune femme se retrouve donc dans "l'obligation morale" de tenir sa promesse et si certains défis s'avèrent amusants ou anodins, d'autres lui coûtent davantage, surtout ceux qui risquent de bouleverser fondamentalement son existence. Mais ne serait-ce pas le petit coup de pouce (le bon coup de pied)  dont avait besoin Molly pour vivre enfin, tout simplement ?

Même si l'on comprend très vite le chemin qu'empruntera Molly, le roman, qui se lit aisément, fait passer au lecteur un bien agréable moment ; cerise sur le gâteau : l'humour bel et bien présent... jusque dans les notes de bas de page, autant de clins d’œil de l'auteure.

Merci aux éditions Michel Lafon pour ce partenariat, et à Carène Ponte pour la dédicace.

14:47 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) |

Commentaires

Il ne m'a pas l'air mal, celui-là, mais des lectures estivales, j'en ai assez...
Bonne dernière semaine.

Écrit par : Philippe D | 25/06/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire