22/04/2017

Le maître d'armes, Xavier Dorison et Joël Parnotte

Présentation. "L'honneur, quand on n'a plus rien, c'est tout ce qui reste."

Maitre-d-armes.jpg

Mon avis. Je n'ai pas été véritablement conquise par cette BD, même si elle m'a fait passer un "bon" moment...

L'action se déroule au seizième siècle, une époque dure, âpre, où tout doucement s'annoncent les prémices d'un changement dans la manière dont la religion pourra être appréhendée : la Réforme, avec son lot de souffrances, tortures et exécutions.

On y suit Stalhoffer, maître d'armes de François Ier ; il remet son "titre" en jeu lors d'un combat contre le fourbe Maleztraza.  Aucun n'en sort vainqueur mais Stalhoffer décide de jeter le gant. Maleztraza n'est pas près d'oublier cette pseudo-victoire...

Quatre ans plus tard, les deux hommes se retrouvent : Maleztraza est bien décidé à "se venger", Stalhoffer à se défendre.

C'est sur fond de querelles de religions que ces deux-là s'affronteront à nouveau, pris au piège d'une forêt et d'une montagne dont ils risquent bien de devenir les victimes...

J'ai bien aimé l'histoire et la mise en évidence des travers de l'époque envisagée, ainsi que les dessins extrêmement fouillés ; j'ai moins apprécié en revanche les couleurs très sombres, mais c'est purement subjectif (je n'ai pas d'autre prétention que de donner mon avis) car je reconnais que ces couleurs cadrent tout à fait bien avec le propos.

  "Qui triomphera ? La médecine de Vésale, les textes d'Aristote, l'imprimerie de Gutenberg... ou les bûchers des obscurantistes, nul ne le sait." [p. 3]

Merci à PriceMinister pour ce partenariat organisé dans le cadre de l'opération "La BD fait son festival".

BDFestival2017.jpg

14:37 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |

Écrire un commentaire