04/04/2017

Passenger, Alexandra Bracken

Présentation. Soudain propulsée dans un couloir du temps, Etta, adolescente de 17 ans qui vit à New York, se retrouve sur un navire négrier en plein Atlantique au XVIIIe siècle. Cet événement marque le début d’une quête en plusieurs lieux et époques lui apprenant la vérité sur sa famille. Faute de retrouver un astrolabe, le futur de la jeune fille n’existera plus et le monde tel qu’elle le connaît sera bouleversé à jamais.

Passenger.jpg

Mon avis. Je n'ai pas été conquise par ce roman, mais je pense qu'il devrait plaire aux adolescents.

Après le prologue relatant un épisode qui trouvera sa résonance dans l'ensemble du récit, focus sur notre époque : Etta, une adolescente de 17 ans, s'apprête à entrer sur scène. Elle a jusque-là consacré sa vie au violon, avec l'indéfectible soutien d'Alice, son professeur qui lui a, depuis bon nombre d'années, apporté l'amour qu'elle n'a pas reçu de sa mère.

Survient alors un événement tout à fait inattendu : tandis qu'elle "stresse" en attendant sa prestation, elle se retrouve catapultée sur un navire voguant sur l'Atlantique en plein XVIIIe siècle. Etta apprend qu'elle appartient à une des grandes familles de voyageurs, hors norme s'il en est, puisqu'ils sont capables de passer d'une époque/d'un lieu à un(e) autre, en un claquement de doigt, ou presque. Le souci, c'est qu'Etta n'a jamais été initiée par sa mère : elle doit tout apprendre et tâcher de survivre, ce qui n'est pas une mince affaire.

Le récit - à la superbe couverture - se lit aisément mais je dois avouer que le destin des deux adolescents - Etta et Nicholas, lui-même voyageur issu d'une autre époque, "accessoirement" fils d'esclave, et petit-fils du Maître suprême des voyageurs, soumis bien malgré lui à son grand-père - m'a laissée indifférente. En outre, les règles liées à ces périples temporels s'avèrent parfois pour le moins confuses.

Bref, nul regret d'avoir lu ce roman, mais je m'arrêterai là.

Traduction : Leslie Damant-Jeandel.

Titre VO : Passenger (2016).

Merci aux éditions Milan pour ce partenariat.

 

Ce titre entre dans les challenges "Jeunesse/Young Adult" (16/20) ; "Littérature de l'imaginaire" (10/24) ; "Comme à l'école" (thème de l'eau et lettre "P").

challenge-jeunesseYA6.jpeg

Challenge-imaginaire5.png

challenge-co-ecole.gif

 

 

18:31 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) |

Commentaires

....et moi, je ne le tenterai même pas ...... Vu ma pal,je ne note plus que les coups de cœur des blogs que je suis ..... :)

Écrit par : Jacqueline | 04/04/2017

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.