07/02/2017

Soul breakers, Christophe Lambert

Présentation. Un voyage épique dans l’Amérique des années 1930, et au cœur des âmes humaines.
USA, 1936.
Des milliers d’Américains victimes de la Grande Dépression sont jetés sur les routes. Parmi eux, Teddy Gentliz, 15 ans, voyage vers la Californie avec son père et sa petite sœur Amy dans l’espoir d’une vie meilleure.
En Arizona, la famille croise un étrange groupe de forains et son charismatique chef : Sirius Huntington. Après avoir assisté à leur spectacle, Amy est soudainement frappée par un mal mystérieux…
Persuadé que les forains ont volé l’âme de sa sœur, Teddy se lance à leur poursuite à travers les États-Unis.
Sur son chemin, entre dangers, amitiés, amour et magie, l’adolescent va faire l’apprentissage intense du monde. Et de lui-même.

Soul-breakers.jpg

Mon avis. Une agréable aventure qui devrait plaire aux 12 - 14 ans...

Nous sommes aux États-Unis durant la Grande Dépression. Teddy a quatorze ans et vit en compagnie de son père et sa petite sœur Amy dans un camp de migrants qui font route vers la Californie où ils espèrent trouver du travail.

Au cours d'une étape, ils croisent la route d'un groupe de forains ; les deux enfants assistent au spectacle et le lendemain, Amy a perdu toute énergie. Pour Teddy, il ne fait aucun doute que la petite fille est victime d'un sort lancé par les forains mais comment se faire entendre ? Et que faire pour qu'Amy recouvre l'esprit ?

L'adolescent n'a d'autre choix que de partir à la recherche des saltimbanques pour espérer conjurer le sort. De quelle manière ? Nul ne le sait mais Teddy se fait fort d'essayer. Il laisse donc derrière lui son père et le corps désormais amorphe d'Amy et entreprend un long voyage dont il risque de ne pas revenir...

Plutôt que l'aspect fantastique du récit, c'est davantage l'épopée entreprise par l'adolescent qui m'a plu : il se retrouve seul, tantôt sur des routes désertiques, tantôt en ville, là où le guettent de nombreux dangers. Obligé de se débrouiller, il sera confronté à l'adversité ; d'un autre côté, les rencontres se succèdent et lui ouvrent les portes de l'amitié : je retiens tout particulièrement deux personnalités très attachantes, à savoir Duca, le sympathique écrivain en herbe, ainsi que Chef, l'Indien mystérieux.

Merci aux éditions Bayard pour ce partenariat.

Ce titre entre dans les challenges "Jeunesse/Young Adult" (9/20), "Littérature de l'imaginaire" (5/24) et "de la Licorne" (Fantastique).

challenge-jeunesseYA6.jpeg

Challenge-imaginaire5.png

 challenge Licorne3.png

21:08 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) |

Commentaires

Pas trop mon genre !

Écrit par : Philippe D | 07/02/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire