03/12/2016

Les enfants-rats, Françoise Jay

Présentation. Dans un monde politiquement bouleversé, des milliers d'enfants, abandonnés à eux-mêmes, ont trouvé refuge dans les égouts. Regroupés en hordes où règnent la violence et la loi du plus fort, leur quotidien se réduit à voler dans la ville pour survivre, et à échapper à la police ainsi qu'aux autres hordes.

Irielle a dix-sept ans. Arrivée dans les égouts à l'âge de dix ans, elle a refusé la loi sauvage des enfants-rats. Elle vit seule avec Jode, un petit garçon de cinq ans qu'elle a trouvé bébé dans une poubelle et à qui elle a appris à lire et à écrire...
En ce début de printemps, deux rencontres vont bouleverser leur vie...

Efts-rats.jpg

Mon avis. Voici un bon bout de temps que j'avais repéré ce roman, si bien que lorsque l'occasion de le lire s'est présentée, je n'ai pas hésité. Je ressors cependant déçue de cette lecture...

Le propos est tout à fait intéressant : nous sommes dans un futur (proche) où de très nombreux enfants n'ont d'autre choix pour (tenter de) survivre que de se réfugier dans les égouts. Ils vivent en hordes, remontant à la surface pour trouver de quoi manger, en essayant de ne pas se faire alpaguer par la Police... ou des hordes rivales. Ce sont les enfants-rats.

Irielle, une adolescente de dix-sept ans, refuse ce type d'existence à travers laquelle l'humanité présente en chacun s'étiole à petit feu : elle vit avec Jode, un enfant qu'elle a trouvé alors qu'il n'était qu'un bébé et qu'elle a élevé, lui apprenant à lire et écrire, ainsi que les règles, inlassablement répétées, qui leur permettent de survivre.

L'intrigue bien ficelée suscite indéniablement la réflexion. D'où vient donc mon manque d'enthousiasme, me direz-vous ? De l'écriture trop peu "travaillée" à mon sens ; je peux comprendre que l'on veuille aller à l'essentiel, mais de là, par exemple, à laisser tomber tout passage potentiellement descriptif, il y un pas à ne pas franchir, me semble-t-il.

Dans le même ordre d'idée, les choses évoluent trop vite, s'enchaînant parfois en deux coups de cuillère à pot et c'est vraiment dommage car les personnages sont réellement attachants et auraient mérité davantage de "considération". En fait, ce récit mériterait d'être plus amplement développé...

 

Ce titre entre dans les challenges "Jeunesse/Young Adult" (3/20) et "Littérature de l'imaginaire" (1/24).

challenge-jeunesseYA6.jpeg

Challenge-imaginaire5.png

 

18:40 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (2) |

Commentaires

Le titre me faisait déjà "frémir" ....les rats ....beurk.....ton billet "fait le reste" .... Pas pour moi ...:)

Écrit par : Jacqueline | 03/12/2016

Répondre à ce commentaire

Le thème ne me dit pas grand-chose. Je ne pense pas que ce livre me plairait...

Écrit par : Philippe D | 06/12/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire