27/07/2016

Que du bonheur !, Rachel Corenblit

Présentation. Moi, Angela Milhat, presque quinze ans, les cheveux presque bruns, les yeux presque verts, les dents presque droites, je vais te raconter mon année maudite.

L'enchaînement des événements les plus pourris que tu peux imaginer : un nez cassé, un divorce à gérer, une ultra trahison d'une ex-meilleure amie, la mort d'un chat, des vacances en Ariège et l'élection de miss camping !

Sur mon calendrier des malheurs, j'ai même ajouté les photos.

Mais qu'est-ce que j'ai pu faire dans une vie antérieure pour mériter ça ?

que-du-bhr.jpg

Mon avis. Oyé, oyé, bonnes gens, je crois avoir trouvé le livre que je lirai dans mes classes de quatrième (seconde en France) à la rentrée en guise de "Lecture-Plaisir". Depuis des années, je commence l'année avec Simple de Marie-Aude Murail que je leur lis à raison d'un chapitre par semaine (un de mes moments préférés en classe ; un autre, c'est lorsque je débarque avec mes caisses de romans, que je les leur présente - auteur, titre, couverture, "épaisseur" - critère fondamental pour certains - quatrième de couverture, lecture des premières pages - afin qu'ils en choisissent un - ou plusieurs - à lire).

Je me tâte encore mais je pense que je lirai Que du bonheur ! qui m'a conquise et devrait les intéresser.

Le lecteur rentre d'emblée dans ce récit bourré d'humour dans lequel la narratrice, Angela, relate le cumul des mésaventures vécues durant l'année scolaire. Le sort paraît s'acharner sur l'adolescente qui tâche pourtant de "surnager" au milieu de cette marée de déboires...

Chacun des (courts) chapitres est illustré par des dessins et/ou photos et commence par quelques (délicieuses) phrases en exergue :

  "Ceci est MON calendrier des MALHEURS. D'ailleurs, je tiens encore à préciser (au cas où il y aurait des doutes) que je n'ai pas brisé de miroirs, je ne suis pas passée sous une échelle, je n'ai pas été la treizième à table, je n'ai pas croisé de chat noir, je n'ai pas ouvert mon parapluie dans la maison ni posé de chapeau sur mon lit..." [p. 9]

 

Cette année scolaire s'est avérée catastrophique pour Angela (prénom choisi par ses parents en l'honneur d'Angela Davis) comme elle le précise dès la première page :

  "Tout est parti en cacahuète cette année. En sucette, en vrille, en live. Le grand n'importe quoi, [...]. Le défilé des mauvaises nouvelles. La foire à l'embrouille. Le bal de la maudite où j'étais la seule à valser.

   Je me suis souvent demandé  : qu'est-ce que j'ai pu faire, dans une vie antérieure, pour mériter ça ? J'ai dû être une sacrée pourriture. Genre marchand d'esclaves sadique, tueur d'enfants, nazi de base. Normal qu'à un moment, le prix à payer me retombe sur le coin de la tronche. Dans la grande logique du destin, de la roue qui tourne, les méchants, à un moment ou à un autre, doivent payer.

   Mais moi, dans cette vie-là, maintenant, à l'échelle de mon humanité, je ne suis pas du côté des mauvais. Tout au contraire. Je suis une gentille. Une gentille presque niaise. Une gentille boulotte.

   Quinze kilos, j'ai pris. En six mois. Ça fait partie de mon mauvais karma de cette année. Parce que, quand le malheur me frappe, je mange. Je bouffe. J'engloutis ce que je trouve, ce qui passe à portée de mon estomac." [p. 7 - 8]

 

Ouverture des hostilités : une chute monumentale devant bon nombre d'élèves, lors de son premier jour de lycée. Prémices d'une année scolaire mémorable. Pour les mauvaises raisons, s'entend.

Le journal d'Angela se savoure d'une traite ; l'adolescente, extrêmement touchante, porte un regard perspicace sur elle-même et les autres, parents et con-disciples, assaisonné d'une bonne dose d'humour.

  "Le chapitre treize porte malheur. Je préfère l'éviter..." [p. 55]

Une friandise...

 

Ce titre entre dans les challenges "Jeunesse/Young Adult" (33/35) et "Comme à l'école"  (personnage féminin).

jeunesse-young adult5.jpg

challenge-co-ecole.gif

20:54 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (2) |

Commentaires

La "présentation" ne m'attirait guère mais ton avis et les courts extraits m'ont fait changer d'avis ....Je note ....

Écrit par : Jacqueline | 27/07/2016

Répondre à ce commentaire

Tu vas donc faire une infidélité à Marie-Aude?
C'est que ce livre t'a donc beaucoup touchée !
Je viendrai t'écouter lire ce livre, chapitre après chapitre !
Bon weekend.

Écrit par : Philippe D | 30/07/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire