05/06/2016

Trop tôt, Jo Witek

Présentation. J'ai repris mon souffle et je lui ai souri. Il m'a offert sa main. Tout de suite, comme ça, sans parlote, ni drague. Il m'a pris la main et j'ai aussitôt perdu la tête. Immédiatement. J'ai tout oublié, les parents, Marthe et même cette discothèque de bord de mer. À partir du moment où il m'a pris la main, je suis passée dans un autre monde.

trop-tot.jpg

Mon avis. De nouveau un très beau texte de la collection Ego, chez Talents Hauts.

  "Je n'ai pas vu la rentrée passer. J'avais autre chose en tête. Quelque chose dans le ventre qui a pris toute la place. Qui m'a anéantie. Ce n'est pas ce que je voulais. Pas tout de suite. Pas à quinze ans.

   Comment appeler ça ? Une bêtise ? Une inconscience ? Une faute ?" [p. 5]

Pia a quinze ans et doit faire face à une situation douloureuse, une de celles qui emportent tout sur leur passage et tracent irrémédiablement une frontière entre un "avant" et un "après".

L'avant : les vacances d'été en famille à Royan ; Pia et sa cousine Marthe, complices de toujours, espèrent la "rencontre du bord de mer", celle qui une fois l'été passé, leur laissera une odeur de sable chaud. L'après : un goût amer. Entre les deux : une déferlante qui emporte Pia, contre laquelle elle n'a pas pu lutter.

  "La douceur de ses caresses a balayé toutes mes certitudes, mes résolutions et la jeune fille bien sage. Dans la boîte déjà, je n'étais plus tout à fait moi-même ou peut-être étais-je au plus près de moi-même ? Allez savoir, on se connaît si peu à quinze ans. Et puis, sa main m'a emportée vers un ailleurs [...] Pas de pensées, juste mon corps qui dansait dans la nuit avec un garçon. Jamais je ne me suis sentie aussi belle. Je n'ai pas pu résister à ce présent. [p. 16 - 17]

Et puis deux traits qui lui hurlent le résultat du test. Un gouffre de terreur : ses parents, si fiers de leur fille, vont-ils la détester à jamais ? La rejeter ? La forcer à garder le bébé, à assumer ses actes ?

Indépendamment du propos interpellant, j'ai aimé les personnages, tant Pia et le regard qu'elle porte sur elle-même que Marthe et Baptiste, soutiens indéfectibles, ou encore les parents, profondément bouleversés.

Un texte à découvrir...

 

Ce récit entre dans les challenges "Jeunesse/Young Adult" (25),  "Un genre par mois" (jeunesse/young adult pour juin) et "Comme à l'école" (personnage féminin pour le mode 2).

jeunesse-young adult5.jpg

genremois3.jpg

challenge-co-ecole.gif

 

11:40 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |

Écrire un commentaire