29/05/2016

Memorex, Cindy Van Wilder

Présentation. 2022. Cela fait un an que la vie de Réha a basculé. Un an que sa mère est morte dans un attentat contre sa fondation, Breathe, qui promeut un art contemporain et engagé. Un an que son père, un scientifique de génie, ne quitte plus Star Island, l'île familiale. Un an qu'Aïki, son frère jumeau, son complice de toujours, s'est muré dans une indifférence qui la fait souffrir.

Le jour de ce sinistre anniversaire, la famille est réunie sur l'île : c'est le moment de lever les mystères, les tabous, les rancœurs que Réha ressasse depuis un an. Au cœur de l'énigme : Memorex, la multinationale pharmaceutique de son père, ainsi que ses expérimentations sur la mémoire. [...]

memorex.jpg

Mon avis. Je pressentais que je risquais d'aimer ce roman, d'autant que j'avais apprécié la plume de l'auteure - au demeurant bien sympathique - dans le tome 1 de la saga Les Outrepasseurs : Les Héritiers. Pari gagné.

L'action se déroule dans un futur proche : Réha, la fille de Kassa Ayyadam, (richissime) fondateur de Memorex, poursuit ses études à Mansfield Academy, en Californie. Thanksgiving se profile et la jeune fille doit retourner pour quelques jours à Star Island, l'île familiale, en Polynésie française.

Or la jeune fille n'a nulle envie de se séparer, même temporairement, de son amie finlandaise, Ilse. En outre, Aïki, son frère jumeau, l'accompagne, et depuis le drame qui a touché leur famille, un an auparavant, Réha a "perdu" son frère : leur complicité d'antan s'est définitivement envolée.

C'est lors de leur arrivée sur Star Island que le séjour prend une tournure pour le moins inattendue, plongeant les protagonistes dans un puits sans fond dont il leur sera difficile d'émerger. Les œillères se désagrègent, au fil des événements racontés par Réha, rythmés par des pages évoquant le passé. Ces dernières apportent un éclairage progressif sur ce qui se joue sur l'île. La douleur est immense...

Côté personnages, j'ai apprécié Réha alors que, paradoxalement, je ne l'ai pas trouvée attachante ; Petite Miss Parfaite m'a également beaucoup plu, tout comme Aïki qui m'a en outre particulièrement émue.

Cerise sur le gâteau : un objet-livre très soigné.

Une belle découverte au suspense savamment orchestré ; ce roman devrait plaire aux élèves du secondaire supérieur : une certaine maturité est, selon moi, bienvenue pour en appréhender les multiples facettes.

 

  "L'objet du mail me saute littéralement au visage.

   TE SOUVIENS-TU ?

   Aucun nom d'expéditeur. Une lettre fantôme. Je me raidis d'instinct. [...]

   Qui ?

   La panique menace de m'engloutir, épée de Damoclès suspendue au-dessus de ma tête depuis un an, mais je résiste. Je ne donnerai pas à cet expéditeur anonyme, ce lâche derrière son écran, la satisfaction de m'avoir mise à terre. De m'avoir fait trembler.

   Je ne veux plus être une victime." [p. 33 - 35]

 

Ce titre entre dans les challenges "Jeunesse/Young Adult" (24) et "Littérature de l'imaginaire" (18).

jeunesse-young adult5.jpg

challenge-imaginaire.jpg

 

16:17 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (3) |

Commentaires

Une dystopie qui me tente et devrait me plaire .....:)

Écrit par : Jacqueline | 29/05/2016

Répondre à ce commentaire

Je vois pas mal d'avis positifs sur ce roman ces derniers temps. Je crois que vous allez réussir à me faire craquer ! ;)

Écrit par : Nelfe | 31/05/2016

Répondre à ce commentaire

Tu lis beaucoup de livres qui me sont inconnus...
Ouf ! voilà le mois de juin !

Écrit par : Philippe D | 31/05/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire