30/03/2016

Le Sculpteur, Scott McCloud

Présentation. En mal d'inspiration, David Smith, jeune sculpteur torturé, se voit proposer un pacte qui lui permettra de réaliser son rêve d'enfance : sculpter ce qu'il souhaite à mains nues.

Mais rien n'est éternel et tout a un prix. En échange de sa vie, il aura deux cents jours pour créer son Œuvre. Et il va le payer encore plus cher : au lancement du compte à rebours, il rencontre le grand amour... De quoi ébranler toutes ses certitudes.

Une interprétation moderne, implacable et poétique du mythe de Faust.

sculpteur.jpg

Mon avis. Un régal...

David Smith est un jeune sculpteur en mal de reconnaissance ; exigeant envers lui-même, il a longtemps tenté de se persuader que viendrait son heure ; il est maintenant en pleine désepérance. Il n'a plus vendu de sculpture depuis un an et vivote plutôt mal que bien.

Alors qu'il mange un bout dans un bistrot de New York, il est rejoint par son grand-oncle, décédé depuis de longues années. Celui-ci lui propose un pacte impossible : David aura désormais la faculté de sculpter des œuvres à mains nues en contrepartie d'un temps de vie (plus que) réduit. Le jeune homme accepte puisqu'il n'a "rien" à perdre. Il lui reste désormais deux cents jours à vivre. C'était sans compter sur un clin d’œil (?) du destin (?) : il rencontre Meg et sa perspective change. Peut-être. Encore que. Oui. Mais...

Passé le moment de "confusion" du début de l'histoire, où les choses se mettent en place, ce roman graphique trouve son rythme de "croisière", initiant une réflexion pertinente sur l'A/art au centre de laquelle se (dé)bat David Smith.

Le graphisme est sublime ; j'ai beaucoup aimé également la palette du noir et blanc, et ses détours par les déclinaisons de gris et bleu.

Traduction : Fanny Soubiran ; Lettrage : Jean-Luc Ruault.

 

Un grand merci à PriceMinister pour ce partenariat, proposé dans le cadre de "La BD fait son Festival". J'attribue la note de 16/20 à cet ouvrage.

BD2016.png

12:39 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) |

Commentaires

Un très bel album : j'ai comme toi goûté le voyage !

Écrit par : Nahe | 04/04/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire