24/03/2016

Arithmétique de la chair, Macha Méril

Présentation. Bettina n’est pas une femme comme les autres. Expert-comptable, elle pèse 96 kilos, est passionnée par les mathématiques et vit seule, en compagnie de ses ordinateurs et de ses idoles d’Internet : les chercheurs et les savants.

Un jour, elle ose se présenter à un concours de calcul mental télévisé, le gagne et sa vie bascule. Elle devient une star médiatique et rencontre l’amour.

Où la conduiront ces succès et cette gloire rapides ? Que désire-t-elle vraiment ? Connaît-elle le bonheur ?

Voici une fable moderne où Cendrillon gouverne son destin et se pose les grandes questions de l’existence : où allons-nous, que devenons-nous, qui sommes-nous ?

mmeril.jpg

Mon avis. Une lecture qui fait réfléchir sur le regard : celui que l'on porte sur soi, celui que les autres portent sur soi...

Bettina vit pour et par les chiffres, ceux avec lesquels elle jongle volontiers, ceux qui jamais ne la déçoivent, ceux qui la rassurent, ceux qui rythment son existence. Ceux aussi qui grimpent sur l'écran de sa balance. Lentement mais sûrement.

  "Une passion véritable. Un engouement qui occupe tous les instants de sa vie. Une sorte de deuxième nature, une communication privilégiée avec ce qui lui paraît la base de tout, un langage compris par peu de personnes, tous membres d'un clan secret : les matheux. Les fous de mathématiques, d'algèbre et d'algorithmes. Un club sélectif où on n'entre pas comme on veut. Une famille de personnes rares qui maîtrisent les mêmes connaissances." [p. 10 - 11]

 

Bettina ne se formalise pas outre mesure des kilos excédentaires engrangés car elle vit bien en leur "compagnie", mais elle se demande quand même d'où vient - ce que les autres lui renvoient comme étant - le problème : elle n'a nullement modifié ses habitudes alimentaires, elle qui ne mange déjà que très peu, et les médecins consultés ne peuvent lui fournir aucune explication.

Le souci, c'est la gêne de son employeur face à l'obésité de la jeune femme qui n'a en rien démérité et demeure toujours la championne des chiffres.

Sa vie change du jour au lendemain lorsqu'elle participe à un jeu télévisé centré sur les calculs : focus sur sa personne bien en chair et oh combien attachante. Les portes de la notoriété s'entrouvrent. Pour le bien de Bettina.

Pour le bien de Bettina ?

  "Bettina pratique volontiers l'humour solitaire et l'autodérision. Elle se surprend parfois à rire toute seule dans sa cuisine, et maintenant quelquefois au bureau, comme si sa nouvelle carrure l'autorisait à ne plus se cacher." [...]

   L'attrait de la vie, selon elle, se situe ailleurs, du côté de l'intemporel et de l'impalpable. Le reste change continuellement, à grande vitesse, selon les flux de croissance du capitalisme qui a envahi la planète dans une folle sarabande, désordonnée et sans foi." [p. 20 - 21]

 

J'ai aimé l'héroïne et la manière dont elle gère la situation ; un bémol cependant : le début du récit, autrement dit la partie qui précède la participation de Bettina à l'émission, tire en longueur.

 

Merci à Gilles Paris pour ce partenariat qui m'a permis de découvrir la (belle) plume de Macha Méril.

16:54 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (2) |

Commentaires

De Macha Méril, j'ai "lu" ....."Joyeuses pâtes", un recueil de recettes écrit de façon agréable et très personnelle .... Ce roman devrait me plaire car le sujet m'intéresse ..... mais ce sera en version poche ...:)

Écrit par : Jacqueline | 25/03/2016

Répondre à ce commentaire

Cette lecture m'a beaucoup plu .....J'ai vraiment apprécié l'héroïne, son ressenti, ses réactions et ses questionnements .....

Écrit par : Jacqueline | 03/07/2016

Écrire un commentaire