17/01/2016

Fondation Deus, III : L'ombre des nuages, Pierre-Arnaud Francioso

Présentation. Après avoir été victime d'un terrible accident, Astrid est enlevée et se réveille avec une trentaine de personnes de tous âges dans un établissement pour mutants coupé du monde, la Fondation Deus, créée il y a près de trois cents ans. Alors qu'ils commencent à œuvrer pour l'école, certains élèves disparaissent dans des circonstances mystérieuses, victimes d'une menace insoupçonnée qui s'apprête à ravager la Fondation.

Héros ou égoïstes... Face à la mort, la vraie nature des mutants va se révéler. Découvrez certaines des heures les plus sombres de la Fondation Deus, et la lutte de ses occupants pour essayer de survivre aux dangers qui les guettent. Voyagez à travers les époques, comprenez pourquoi les murs de l'école semblent pleurer et percez les mystères du Gardien des Ombres.

deus3.jpg

Mon avis. J'avais beaucoup apprécié le tome 1, intitulé Le Veilleur, à tel point que j'en avais parlé aux collègues ayant des élèves plus jeunes que les miens, le livre me paraissant convenir à des élèves du premier degré. L'auteur doit d'ailleurs revenir bientôt à l'école.

Mon avis est cependant mitigé concernant ce roman-ci, que l'on peut par ailleurs tout à fait découvrir sans avoir lu la deuxième partie puisqu'il prend place, chronologiquement, avant l'action du Veilleur...

Le récit commence de la même manière que le premier opus, à savoir la description des circonstances dramatiques qui conduisent une adolescente, en l'occurrence Astrid, à se retrouver au cœur d'un endroit très mystérieux : la Fondation Deus.

Des individus, jeunes ou adultes, venant d'époques et de lieux différents sont enfermés dans un espace clos, contraints de suivre des cours susceptibles de faire surgir en eux un "pouvoir potentiel". À l'issue des semaines d'observation programmées, des examens seront organisés, destinés à sélectionner les "vainqueurs"...

J'ai dans un premier temps retrouvé avec plaisir l'atmosphère particulière de la Fondation, dans laquelle les questions abondent, sans les réponses. Cependant, j'ai trouvé la "première partie", autrement dit celle de la (re)découverte, longue et répétitive. De plus, les personnages sont nombreux, même si l'attention se focalise sur certains d'entre eux, si bien que je me suis quelque peu perdue dans le dédale des personnalités. J'ai en revanche apprécié la relation, distillée çà et là, des bribes du passé de certains d'entre eux.

Mon intérêt a été relancé lorsque la Fondation est en proie à des attaques de "scorps" qui déciment petit à petit les rangs des membres de l'école, tant professeurs qu'élèves, mais j'ajouterai quelques bémols : outre le ver "grand-guignolesque" et les handicaps dont sont victimes certains des élèves qui passent "comme une lettre à la Poste", me semblant ainsi intégrés/acceptés trop facilement, j'ai trouvé la fin abrupte.

Côté écriture, le texte est très dense et me paraît cette fois davantage approprié à de plus grands adolescents.

Merci à Livraddict et à l'auteur pour ce partenariat.

 

Ce roman entre dans les challenges "Jeunesse/Young Adult" (9), "Littérature de l'imaginaire" (6), "Lire sous la contrainte" (25e session) et "Comme à l'école" (Thème : Rouge).

jeunesse-young adult5.jpg

challenge-imaginaire.jpg

lirecontrainte.jpg

challenge-co-ecole.gif

 

14:25 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (3) |

Commentaires

Merci pour cette dernière participation à mon challenge et bonne semaine.

Écrit par : Philippe D | 17/01/2016

Répondre à ce commentaire

Merci pour cette critique, et désolé que ce livre III n'ait pas été à la hauteur de vos attentes.

Ceci dit, je comprends parfaitement les défauts que vous avez relevés, cela m'aidera à progresser pour la suite :)

A très bientôt, j'espère que nous arriverons cette fois-ci à nous croiser lors de ma prochaine intervention

Écrit par : P.-A. Francioso | 27/01/2016

Répondre à ce commentaire

Je l'espère aussi :-)

Écrit par : paikanne | 27/01/2016

Écrire un commentaire