13/12/2015

Outlander, Livre 6 : La neige et la cendre, Diana Gabaldon

Présentation. En 1772, à l'aube de la révolution américaine, le brûlot de la rébellion flambe déjà : à Boston, des cadavres gisent dans les rues et, dans l'arrière-pays de la Caroline du Nord, des cabanes s'embrasent dans la forêt.

Au-dessus de la maison de Fraser's Ridge, où vivent Jamie et sa famille, une ombre grandit... La colonie tout entière est en émoi, et le gouverneur Josiah Martin a besoin d'une personnalité charismatique capable d'unir l'arrière-pays et d'apaiser les ressentiments des colons et des Indiens.

De l'avis de tous, Jamie est l'homme de la situation. Mais les choses ne sont pas si simples : tout comme sa fille Brianna et Roger, son gendre, Claire sait que, d'ici à trois ans, on tirera le premier coup de feu dont l'écho retentira partout dans le monde. Et que la guerre se soldera par l'indépendance.

Et, par-dessus tout, plane la menace révélée par une coupure de journal, retrouvée par Claire dans une gazette du XXè siècle, faisant état de la destruction de la maison de Fraser's Ridge et du décès de ses occupants, Jamie et Claire...

outlander6.jpg

Mon avis. J'ai  mis cette fois davantage de temps pour lire ce tome 6 : indépendamment des examens - et donc des corrections -, ce volume compte quand même plus de 1500 pages.

Je me demandais si je risquais "tout doucement" de me lasser des personnages. Verdict ? Je "rempilerai" volontiers pour le tome suivant ; cependant, j'ai quand même eu un "petit coup de mou" au fil de la lecture. En effet, j'ai trouvé que le récit souffrait quelques longueurs : les prémices tangibles de la "révolution à venir" tardent à se mettre en place.  Je me souviens que c'est avant "l'épisode de la malterie" que je commençais à trouver "le temps long".

L'ombre du conflit plane sur Fraser's Ridge  et puisque Jamie connaît, grâce à Claire, Brianna et Roger, l'issue de celui-ci, il sait pertinemment de "quel côté" il doit pencher s'il veut espérer que sa famille ait une chance de s'en sortir. Pourtant, il a engagé sa parole lorsqu'il a prêté serment d'allégeance aux Anglais et la parole d'un Highlander est sacrée...

Le couple formé par Claire et Jamie demeure solide ; en revanche, celui de Brianna et Roger rencontre quelques problèmes, d'autant que Stephen Bonnet ne s'est toujours pas fait oublier. Jocasta et Duncan connaissent eux aussi des difficultés, liées à "l'or du Français", au conflit annoncé ainsi qu'à leur relation personnelle.

Fergus et Marsali prennent dans ce volume moins de place que par le passé, c'est selon moi un peu dommage ; j'ai d'ailleurs trouvé que le coup que le sort leur réserve est assez vite "résolu".

Concernant les autres personnages, j'ai apprécié particulièrement Tom Christie et son côté "torturé" - indépendamment bien sûr du traitement qu'il inflige régulièrement à sa fille Malva -, Malva elle-même, à la curiosité insatiable.  Et je reconnais que je n'ai pas réussi à "détester totalement" Stephen Bonnet.

La fin de ce tome appelle la lecture de la suite. Inévitablement. Car de nouvelles portes se sont entrouvertes...

Traduction : Philippe Safavi.

Un grand merci aux éditions J'ai Lu pour ce partenariat.

 

Ce livre entre dans les challenges "Un mois, une consigne" (neige en décembre), "Littérature de l'imaginaire" et "Lire sous la contrainte" (25e session).

1mois-1consigne.jpg

 lirecontrainte.jpg

challenge-imaginaire.jpg

14:40 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (3) |

Commentaires

1500 pages ! Waouh !
a,e,i,o,u, : les 5 voyelles sont bien là.
Merci pour ta participation à mon challenge et bonne dernière semaine. Je suppose qu'il n'y a plus d'élèves. Moi, je suis en congé depuis une semaine. Je n'ai pas tenu le coup jusqu'au bout...

Écrit par : Philippe D | 13/12/2015

Répondre à ce commentaire

Je l'ai vu sur ton blog ; bon rétablissement :-)

Écrit par : paikanne | 13/12/2015

Répondre à ce commentaire

C'est vrai qu'il est long à lire avec en VO pratiquement 1500 pages aussi mais je l'ai énormément aimé. C'est marrant, je n'ai pas la même vision que toi du couple Brianna/Roger, j'ai trouvé ici qu'il allait beaucoup mieux et était plus soudé :) En tout cas, il me tarde de lire le prochain tome car, comme tu dis, de nouvelles portes se sont entrouvertes.

Écrit par : Frankie | 30/12/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire