05/07/2015

Big game, Dan Smith

Présentation. Comme tous les garçons de son village, et ce depuis des générations, Oskari est envoyé dans la forêt vivre le rite d’initiation qui fera de lui un homme à la veille de ses 13 ans. Sa mission : chasser un animal sauvage. Peu habile, Oskari est la risée des autres adolescents.

Livré à lui-même en plein cœur de la forêt boréale, il s’apprête à rentrer bredouille, lorsqu’un avion explose sous ses yeux. Près du lieu de l’accident, il découvre une capsule de sauvetage où ne se trouve rien de moins que le président des États-Unis ! Oskari est alors investi d’une toute nouvelle mission : sauver l’homme le plus puissant au monde des terroristes qui le pourchassent. Une aventure hors du commun qui sera pour lui l’occasion de découvrir la véritable signification du mot "courage".

big-game.jpg

Mon avis. Une lecture qui devrait plaire aux adolescents férus d'action ; il me semble particulièrement convenir aux élèves de deuxième et troisième secondaire...

Ce récit a en réalité été écrit à partir d'un film et cela s'en ressent dans le sens où il va droit à l'essentiel sans s'encombrer de développements. Mais peu importe car les coutumes du groupe auquel appartient Oskari sont évoquées de telle manière que le lecteur comprend aisément l'enjeu de l'initiation à laquelle va participer l'adolescent... et sa souffrance bel et bien présente relative à l'anticipation de l'échec, presque inévitable tant l'habileté lui fait défaut.

Le défi qui se présentera alors à lui est à mille lieues de ce qu'il avait imaginé, et nettement plus dangereux que simplement être raillé à son retour au village s'il ne ramène pas la dépouille d'un animal vaincu : il est ici question de sauver sa peau, ainsi que celle du président des États-Unis qu'un groupe très lourdement armé veut à tout prix éliminer.

Oskari aura peut-être l'occasion de faire ses preuves, mais pas forcément de la manière escomptée. Encore faut-il que lui et son compagnon inattendu restent en vie ; c'est une autre paire de manches...

Même si le récit est sans véritable surprise, il déroule sa trame sans temps mort : un bon, divertissement sans prétention...

Traduction : Cyril Laumonier.

Merci aux éditions Michel Lafon pour ce partenariat.

 

Ce titre entre dans le challenge "Jeunesse/Young Adult" (39).

challenge-jeunesse-YA.jpg

11:29 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |

Écrire un commentaire