22/06/2015

Le noir est ma couleur, 4 : L'évasion, Olivier Gay

Présentation. Manon et Alexandre fuient Paris pour Nice où des Mages Noirs doivent aider la jeune fille à contrôler ses nouveaux pouvoirs. Traqués par le Conseil des Mages, recherchés par la police, ils empruntent de petites routes en scooter pour ne pas être repérés. Au fil des heures, les pouvoirs noirs de Manon s’affirment de manière inquiétante, mettant Alexandre en danger...

noir-couleur4.jpg

Mon avis. Il est rare que je lise des séries : deux ou trois tomes, passe encore mais il arrive souvent un moment où je finis par éprouver un peu de lassitude [et pour ceux qui se poseraient la question : non, je n'ai pas (encore) lu Harry Potter ; oui, j'ai essayé de lire Le Seigneur des Anneaux mais ai renoncé après une bonne centaine de pages et on ne m'y reprendra plus ; oui, je lirai (au moins) le premier tome de Game of Thrones]. Pourtant, j'ai pris autant de plaisir à me plonger dans ce quatrième opus que dans les précédents et j'attends dorénavant le cinquième et dernier...

Focus sur Manon et Alexandre, bien décidés à se rendre à Nice afin d'(essayer d') y trouver des Mages Noirs susceptibles d'apporter des réponses à la jeune fille et de l'aider à "apprivoiser" le Noir. La tâche ne sera pas facile (litote !) puisque le duo a désormais à ses trousses et la Police, et le Conseil des Mages. S'ajoute à cela le comportement épisodiquement étrange de Manon qui met Alexandre en danger.

Après quelques "péripéties" s'ensuit un road trip puisqu'une road, il y a, un trip, il y a aussi, même si le moyen de locomotion n'est pas celui auquel on est habitué dans ce cas de figure, en l'occurrence un scooter.

 

  " - Euh, Manon, faire la paix avec la police, ce n'est pas aussi évident. J'en ai frappé un. Sans parler de ton père qui doit rêver de me mettre la main dessus. Mes chances de survie sont plus élevées avec toi - c'est dire. [...]

    - Bon, tu es prête à remonter en selle ? Tu es rassurée, maintenant que tu sais que je ne te fais pas la gueule ?

    - Oh, oui, très rassurée, c'est bien mieux de savoir que tu as peur de moi.

   - Je n'ai pas peur, j'ai... bon, d'accord, j'ai un peu peur. Mais ça rajoute du piment au truc. Quoi que tu dises, je ne partirai pas. Alors hop, monte derrière moi. Et n'en profite pas pour me tripoter. Si tu crois que je ne t'ai pas sentie te coller à moi pendant le trajet.

    - C'était pour ne pas tomber ! proteste-t-elle.

    J'aurai au moins réussi à lui changer les idées. Je fais gronder le moteur et elle se dépêche de grimper derrière moi. Ses mains se posent sur mon ventre. Je contracte les abdos par réflexe et je l'imagine rire dans mon dos. On dira ce qu'on voudra, le scooter, ça rapproche.

    La Magie Noire, ça écarte." [p. 87 - 88]

 

Concrètement, j'ai retrouvé volontiers les deux adolescents, touchants comme au premier jour  aux premières pages ; je craque toujours autant pour Alexandre qui ne se départ jamais de son humour ; j'ai aimé voyager caho/chaotiquement en leur compagnie et faire la connaissance de créatures - en noir et blanc - pour le moins renversantes. J'ai moi aussi attendu des réponses aux questions formulées au cours du trajet mouvementé.

Tout ne s'éclaircit (!) pas à l'issue du récit puisqu'un cinquième tome est prévu. Quant à la fin... Euh... Blackout... Le genre d'épilogue qui donne envie de jouer aux fléchettes sur la photo de l'auteur ;-)

 

Ce titre entre dans les challenges "Jeunesse/Young Adult" (35) et "Un mois, une consigne" (auteur francophone pour juin).

challenge-jeunesse-YA.jpg

1mois-1consigne.jpg

 

19:20 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (2) |

Commentaires

J'ai tellement hâte de l'avoir entre les mains ^^

Écrit par : Léa Touch Book | 22/06/2015

Répondre à ce commentaire

J'ai adoré ce tome 4 ^^

Écrit par : Léa Touch Book | 13/07/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire