02/05/2015

Nom de code : Blackbird, 1 : Cours ou meurs, Anna Carey

Présentation.

Je suis à Los Angeles
Je me suis réveillée sur les voies du métro à la station Vermont-Sunset.
Je suis une fille et j'ai de longs cheveux noirs.
J'ai un oiseau et un code (FNV02198) tatoués sur le poignet droit.
Je suis en fuite.
Des gens essaient de me tuer.

blackbird1.jpg

Mon avis. Un récit jeunesse qui ferre le lecteur et ne le lâche plus...

Même s'il m'a fallu curieusement un peu de temps avant d'entrer dans le roman, je me suis rapidement retrouvée harponnée par cette jeune fille, Sunny (?), qui se réveille "un beau jour" sur les voies de métro à Los Angeles sans savoir qui elle est.

Sa mémoire semble s'être complètement effacée ; elle comprend cependant vite que sa vie est en danger et qu'elle doit fuir. Elle réalise aussi qu'elle a des réflexes et un instinct de survie ahurissants pour une adolescente ; à cela s'ajoute un "mode de fonctionnement" qui flirte (le mot est faible) souvent avec l'illégalité.

La narration est particulière puisque l'histoire est racontée à la 2e personne du singulier, une manière d'interpeller en permanence le lecteur... qui se laisse (volontiers) balader par la jeune fille, contrainte de se méfier de chaque personne croisée au cours de cette course effrénée. Le suspense et la tension sont constamment présents.

Lentement, elle tâche de collecter les pièces d'un puzzle susceptible de faire la lumière sur le rôle qu'elle incarne au milieu de ce qui a l'apparence d'un échiquier morbide.

L'épisode qui précède tout juste la fin m'a "uppercutée" : je n'avais rien vu venir (!) ; quant à la fin proprement dite, elle appelle inévitablement la suite...

Traduction : Éric Moreau, qui évoque ici son travail de traduction.

Merci aux éditions Bayard pour ce partenariat.

 

Ce titre entre dans le challenge "Jeunesse/Young Adult" (27).

challenge-jeunesse-YA.jpg

16:10 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) |

Commentaires

Je pense qu'il pourrait me plaire ! :)

Écrit par : Nelcie | 02/05/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire