20/03/2015

Last : Minute, Jeff Abbott

Présentation. Ex-agent de la CIA, Sam Capra voit sa vie basculer le jour où le cartel des Neuf Soleils affirme qu'il détient son fils. Pour tenter de sauver son enfant, Sam doit éliminer un hacker qui possède des informations plus que compromettantes sur le cartel. Les heures sont comptées. Aidé d'une jeune ingénieure en informatique dont la fille a aussi disparu, Sam se lance dans un contre-la-montre impitoyable.

Lorsque Mila, bien connue de Sam, intervient dans cette traque, les menaces se multiplient. Qui sont les mystérieux individus qui ont mis à prix la tête de Mila ? En saurait-elle plus qu'il n'y paraît ? Sam n'a pas le choix, le temps presse, la vie de son fils est en jeu.

Capra2.jpg

Mon avis. C'est avec plaisir que j'ai retrouvé Sam Capra, aux prises à la fois avec le groupe Novem Soles qui détient son fils, ce bébé qu'il n'a pas encore tenu dans ses bras, ainsi qu'avec le FBI. Il doit faire face sur tous les fronts et pour essayer de sauver Daniel, il se voit contraint de faire équipe avec Léonie dans le but d'éliminer un jeune hacker.

Léonie sera la "tête chercheuse", celle dont la spécialité est de fournir de nouvelles identités à ses clients et dans le cas qui nous occupe, de mettre tout en œuvre pour retrouver le génie en informatique. Quant à Sam, il sera l'exécutant des basses besognes, autrement dit "l'exécuteur".

Comme dans le premier opus, Sam court dans tous les sens, tâchant d'éviter, tant que faire se peut, de se faire trucider, dans le but ultime d'assassiner le jeune hacker.

Parallèlement, Mila se retrouve en grand danger, elle qui a plutôt l'habitude d'être celle dont il faut se méfier ; ce sera l'occasion pour le lecteur de découvrir plus avant le passé trouble de cette femme mystérieuse.

Pas une minute de répit dans ce roman, ni pour les protagonistes, ni pour le lecteur. Je lirai très volontiers la suite des aventures du séduisant Sam, même si j'ai préféré le premier tome, d'autant que la fin de celui-ci m'a paru assez invraisemblable.

Traduction : Anath Riveline.

 

Merci aux éditions J'ai Lu pour ce partenariat.

17:49 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) |

Commentaires

Le nom de l'auteur "me disait quelque chose" ... et, en effet, le premier tome "Adrénaline" est dans ma Pal ...:-)

Écrit par : Jacqueline | 21/03/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire