09/02/2015

Le village évanoui, Bernard Quiriny

Présentation. Un beau matin de septembre, les habitants de Châtillon-en-Bierre se retrouvent confrontés à un curieux phénomène : il leur devient soudain impossible de quitter leur village. Les routes n'aboutissent plus nulle part, tout comme les coups de téléphone et les e-mails.

Après la sidération du début, il faut très vite affronter des questions pratiques (comment manger, se soigner, etc.), puis des questions métaphysiques. Les Châtillonnais sont-ils désormais seuls dans l'univers ? Est-ce un signe de Dieu ? Jouant de situations tantôt cocasses, tantôt tragiques, Bernard Quiriny signe une savoureuse fable sur la démondialisation doublée d'une interrogation sur le sens de l'existence.

village-evanoui.jpg

Mon avis. Franchement ? Si j'avais envie de découvrir ce récit, je dois avouer que je me suis trop souvent ennuyée...

Le point de départ est tout à fait intéressant : du jour au lendemain, un village de quelques milliers d'âmes se retrouve coupé du reste de la France, et du monde par la même occasion.

S'ensuivent alors des réactions face à ce problème : après avoir essayé (en vain) de trouver une brèche qui permettrait de renouer le contact avec la civilisation, il faut s'organiser avec les (pauvres) moyens du bord, sachant que les réserves sont limitées et que toute communication est désormais impossible avec "l'extérieur".

Plutôt qu'un roman, ce livre est davantage une espèce d'étude sociologique : certains citoyens se révèlent de "gentils organisateurs". Ou pas.

J'ai surtout apprécié la "retranscription" des interviews des villageois ; là où le bât m'a (beaucoup) blessée, c'est que j'attendais vraiment, au-delà de ces considérations, une (des) explication(s).

Merci aux éditions J'ai Lu pour ce partenariat.

13:53 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (2) |

Commentaires

L'idée de base me tentait bien et me faisait penser à Dôme, où on analyse aussi les réactions d'une petite communauté, les désastres que l'isolement peut causer, King avait vraiment bien appréhender son truc, si ce n'est la fin, l'explication qui ne tenait pas franchement la route. Je suis tjs intriguée par celui-ci car l'explication ne me semble pas si importante finalement...

Écrit par : Charabistouilles | 09/02/2015

Répondre à ce commentaire

J'avoue que rien ne me tente dans ce roman .....:-)

Écrit par : Jacqueline | 09/02/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire