11/12/2014

Le voyage de Ruth, Donald McCaig

Présentation. "Les mamas s’pavanent pas. Elles voient c’qu’elles doivent voir et savent c’qu’elles doivent savoir. La plupart du temps, elles s’taisent. Elles laissent les autres leur dire c’qu’elles savent déjà. Les mamas hochent la tête et sourient."

1804, sur l’île de Saint-Domingue, un massacre n’épargne qu’une seule vie, celle d’une petite fille noire. Recueillie par deux Français, l’enfant qu’ils prénomment Ruth part vivre avec eux dans la bouillonnante ville de Savannah, au sud des États-Unis. Ainsi commence l’incroyable destin de celle qui grandira dans un pays à la veille de la guerre de Sécession, et tombera follement amoureuse d’un Noir libre, avant de devenir "la Mama" qui élèvera l’irrésistible Scarlett.

Derrière le masque de la domestique dévouée, on découvre la vie secrète et les pensées de Ruth. Elle aime avec férocité, et n’oublie jamais ceux qui ont succombé aux ravages de l’Histoire. Entre résilience et rêves brisés, Le Voyage de Ruth jette une nouvelle lumière sur l’une des inoubliables héroïnes d’Autant en emporte le vent.

voyage-ruth.jpg

Mon avis. Mon avis sur ce récit est mitigé : autant j'ai aimé cette plongée dans l'Histoire relatée principalement par le point de vue de Ruth, autant j'ai peu apprécié la manière dont les événements sont très souvent racontés, à savoir une (longue) succession de faits manquant, à mon sens, d'énergie.

Le roman commence sur l'île de Saint-Domingue où l'on découvre une petite fille noire, Ruth, miraculeusement rescapée d'un massacre : elle entrera au service d'une "maîtresse femme" française, bien décidée à réussir à tirer son épingle du jeu en ces temps troublés, envers et contre tout, envers et contre tous. Elle et son mari se rendent à Savannah ; c'est là que Ruth grandira. Et souffrira.

La jeune fille traverse les ans et surmonte bien des épreuves, celles (très souvent) rencontrées par bon nombre de Noirs, esclaves ou pas, dans ce Sud ségrégationniste.

Dommage que l'écriture n'ait pas réussi à instaurer une proximité avec les personnages...

Merci aux éditions Michel Lafon pour ce partenariat.

 

Ce titre entre dans les challenges "des 170 idées" (14 : ce qu'on voit le matin quand on se lève) et  "A la découverte d'auteurs" (33).

11:12 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (2) |

Commentaires

L'histoire m'attire mais ta critique me refroidit ..... :-)

Écrit par : Jacqueline | 13/12/2014

Répondre à ce commentaire

Un avis mitigé aussi .... J'ai surtout apprécié les deux premières parties et la plongée dans l'Histoire ..... La troisième m'a demandé un effort : quand Ruth prend la parole et élide les "e" ...... automatiquement, je rectifiais tant la lecture telle quelle m'était pénible .... Et pourtant, je retrouvais les personnages d'Autant en emporte le vent ...... mais j'ai trouvé cette partie très fade .....
Comme tu le dis, une écriture manquant d'énergie ....

Écrit par : Jacqueline | 31/12/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire