08/12/2014

Entourloupe

Une entourloupe pour l'atelier d'écriture proposé par Leiloona : Une photo quelques mots (145).

atelier145.jpg

 

@Kot

Je voulais écrire un texte qui évoquerait une jeune (?) femme s'en allant d'un pas rapide et énergique à contre-courant de la fresque côtoyée chaque jour sur le chemin du travail.

Un jour - qui sait pourquoi ? -, elle se rendrait compte que l'existence qu'elle mène ne la conduit nulle part.

Un jour, ce tableau urbain lui dessillerait les yeux.

Un jour, elle poserait alors un regard lucide sur elle-même.

Un jour, elle déciderait de ramer vraiment à contre-courant.

Un jour, elle bifurquerait.

Consciemment.

Définitivement.

Histoire d'un texte que je n'ai pas écrit.

06:30 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (9) |

Commentaires

J'aime beaucoup ce que tu en dis, et je l'imagine parfaitement ce texte. C'est réussi!

Écrit par : sabine | 08/12/2014

Répondre à ce commentaire

Promesse d'un texte qu'il te faudra écrire ;) Un jour...

Écrit par : Stephie | 08/12/2014

Répondre à ce commentaire

Promesse d'un texte qui m'aurait beaucoup plu car il faut savoir nager à contre-courant pour trouver sa place !

Écrit par : Titine | 08/12/2014

Répondre à ce commentaire

L'art du paradoxe, cette histoire n'est-elle pas écrite alors que ce texte est écrit ;-)

Écrit par : monesille | 08/12/2014

Répondre à ce commentaire

J'avais également remarqué cette avance, à contre-courant et je n'ai finalement pas développé l'idée, mais il y a là quelque chose d'intéressant, qui reste en suspend.

Écrit par : Pierre Forest | 08/12/2014

Répondre à ce commentaire

Marcher à contre courant, bifurquer, changer de vie...
Combien le font ? Ce n'est pas pour rien que l'on garde nos habitudes et que l'on change rarement de voie...

Écrit par : Cess | 08/12/2014

Répondre à ce commentaire

Ah une approche intéressante ! ;)

Écrit par : Leiloona | 08/12/2014

Répondre à ce commentaire

Histoire d'écrire un joli texte ..... sans le vouloir ! :-)))

Écrit par : Jacqueline | 09/12/2014

Répondre à ce commentaire

Et pourtant cette jeune femme existe...
Bonne fin de semaine.

Écrit par : Philippe D | 10/12/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire