10/11/2014

Ma meilleure ennemie

Une nouvelle participation à l'atelier d'écriture proposé par Leiloona : Une photo quelques mots (141).

atelier 141.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 © Romaric Cazaux

 

La force de l'habitude ?

Peut-être.

 

Quand la distance s'est-elle s'installée ?

Oh, je ne sais pas vraiment.

 

Après dix ans, la complicité des débuts s'est émoussée.

Après vingt ans, les blancs ont commencé à émailler nos conversations.

Après trente ans, nous n'essayions même plus de combler les vides.

Aujourd'hui demeure envers et contre tout - envers et contre nous ? - notre "rendez-vous" hebdomadaire, celui qui nous conduit bon an mal an dans la brasserie où nos regards se sont croisés pour la première fois. 

Aujourd'hui, il est rare que nos yeux se posent ailleurs que sur la carte ou la pièce ceinturée de miroirs que nous connaissons désormais sur le bout des doigts.

Nous n'espérons plus rien.

 

Mais que voulez-vous ?

La force de l'habitude.

 

Ou bien...

06:45 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (21) |

Commentaires

J'aime beaucoup .... et particulièrement le "ou bien ...." final ... :-)

Écrit par : Jacqueline | 10/11/2014

Répondre à ce commentaire

Il fallait quand même suggérer un espoir éventuel ;-)

Écrit par : paikanne | 10/11/2014

Ou bien un reste d'amour ? Tu fais ressortir mon côté fleur bleue !

Écrit par : Titine | 10/11/2014

Répondre à ce commentaire

Peut-être...

Écrit par : paikanne | 10/11/2014

Mais pourquoi se forcer à vivre de telles vies ?

Écrit par : Stephie | 10/11/2014

Répondre à ce commentaire

Sans doute avaient-ils moins le choix qu'aujourd'hui...

Écrit par : paikanne | 10/11/2014

ah les petites vies faites de petites habitudes... il y en a que ça rassure ;-)

Écrit par : Adrienne | 10/11/2014

Répondre à ce commentaire

Effectivement...

Écrit par : paikanne | 10/11/2014

j'aime la fin...qui reste ouverte sur toute les possibilités.

Écrit par : Josette | 10/11/2014

Répondre à ce commentaire

Une lueur...

Écrit par : paikanne | 10/11/2014

J'aime beaucoup le petit dialogue intérieur d'ouverture :-)

Mais comme Stephie, j'ai du mal à comprendre tous ces couples qui restent ensemble par la force de l'habitude ! Cela dit, le "ou bien " laisse planer le doute ^^

Écrit par : Caro Bleue Violette | 10/11/2014

Répondre à ce commentaire

Un espoir... peut-être...

Écrit par : paikanne | 10/11/2014

J'aime beaucoup ton texte et surtout le "Ou bien" de la fin qui laisse voguer notre imagination :)

Écrit par : les tribulations d'une lectrice | 10/11/2014

Répondre à ce commentaire

Histoire que chacun y voie ce qu'il souhaite ;-)

Écrit par : paikanne | 10/11/2014

C'est drole, je me disais que j'aurai aimé son avis à lui, puis j'ai relu, et rien ne dit que c'est elle qui parle dans ton texte... Pourtant je pense que c'est elle! Et lui alors? Il lui donne quand même de quoi formuler ce "ou bien" final?
Joli écrit!

Écrit par : Ludo | 10/11/2014

Répondre à ce commentaire

Dans mon esprit, c'est lui qui parlait... mais finalement, peu importe ;-)

Écrit par : paikanne | 10/11/2014

Peut-être faudrait-il changer son regard de temps en temps...
Bonne semaine.

Écrit par : Philippe D | 10/11/2014

Répondre à ce commentaire

Sans doute...

Écrit par : paikanne | 10/11/2014

Pour cette génération, il est difficile de faire le choix de se séparer. Ce n'est pas comme aujourd'hui !

Écrit par : saxaoul | 10/11/2014

Répondre à ce commentaire

Un espoir ? J'ai comme un doute là ! :)

Écrit par : Leiloona | 11/11/2014

Répondre à ce commentaire

j'aurai juré que c'est elle qui parlait, sûrement qu'il y une façon toute féminine de ressentir les choses. ;-)

Écrit par : Jean-charles | 12/11/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire