17/10/2014

Typos, 2 : Poison noir, Guido Sgardoli

Présentation. Dans une société où l'information est un mensonge, Typos défend la vérité.
Un virus, appelé le "poison noir" sème la panique à Maximum city. Cette micro-bactérie qui s'attaque aux récoltes entraîne une crise alimentaire et économique sans précédent. Une puissante société, AgroGen, prétend avoir trouvé un anti-virus. Mais pour l'équipe de Typos, cette solution miracle cache quelque chose.
Le pouvoir en place menace l'avenir des hommes. Une mission de tous les dangers...

typos2.jpg

Mon avis. J'ai retrouvé avec plaisir la fine équipe rencontrée dans le premier opus : Arlequin, Dusker, Gipsy et Morph . J'avais apprécié le tome précédent mais j'ai davantage aimé celui-ci.

C'est à partir des curieuses démangeaisons cutanées d'Arlequin que commencent les investigations du groupe : un champignon noir a décimé les cultures et comme par hasard, la puissante multinationale AgroGen semble avoir trouvé le remède miracle à ce fléau.

Les jeunes gens, chapeautés par Sybil, un de leurs professeurs, et Seth, le papa d'Arlequin désormais exilé dans l'espace, se mettent en recherche des informations susceptibles de faire la lumière sur cette affaire. Dans l'ombre, l'inévitable "homme au chapeau". Terrible.

L'enquête est dangereuse et ceux qui leur viennent en aide, volontairement ou pas, risquent d'en payer le prix fort. J'ai particulièrement aimé la manière dont le personnage de Gipsy acquiert de la profondeur...

Pas de temps mort dans cet épisode qui touche à un sujet sensible et actuel.

Traduction : Faustina Fiore.

Merci à Flammarion pour ce partenariat.

 

Ce livre entre dans les challenge "Rentrée littéraire 2 %" (12/6), "A la découverte d'auteurs" (21), "Un genre par mois" et "Jeunesse/Young Adult".

challengerl2014.png

challenge-mira.jpg

un-genre-par-mois-octobre-320x250.png

challenge-jeunesse-YA.jpg

 

15:08 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) |

Commentaires

Une chouette série, des sujets d'actualité à la portée des jeunes et une dynamique qui me plait aussi.

Écrit par : argali | 17/10/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire