01/10/2014

Le poison d'amour, Eric-Emmanuel Schmitt

Présentation. Quatre adolescentes en quête d'amour s'échangent des messages sur leurs désirs et leur impatience. Entre rêves sentimentaux et pression sociale, les jeunes filles aspirent à devenir des femmes. Jusqu'au jour où...

poison-d-amour.jpg

Mon avis. Je me suis laissé emporter dans cette lecture par la couverture ainsi que par le sujet touchant à l'adolescence.

Elles sont quatre, quatre amies soudées, interpellées par la découverte de l'amour, avec ses joies, ses émerveillements. Ses errements et ses souffrances, aussi.

Le récit se présente sous la forme d'extraits du journal de chacune des jeunes filles : Julia, Anouchka, Colombe et Raphaëlle.

J'ai commencé par "tiquer" à la lecture du début, là où s'exprime Julia : j'ai eu l'impression de lire une prose artificielle mais cette impression s'est vite estompée par la suite.

Chacune des adolescentes se pose un grand nombre de questions relatives à l'amitié et à l'amour ; chacune a en outre fort à faire avec sa propre vie et l'image qu'elle donne aux autres, parfois bien différente de ce qu'elle ressent en son for intérieur.

Le fil conducteur devient bien vite, à côté de la profonde amitié qui les rassemble, la pièce de Shakespeare, Roméo et Juliette, au centre de bon nombre de préoccupations, avouées ou non.

Ce roman se lit facilement et met en évidence les excès et les doutes inhérents à ce que l'on appelle l'âge ingrat.

 

Quelques phrases qui font mouche :

  "Sommes-nous si ennemis que nous ne puissions même pas jouer à être ennemis ?" [p. 49]

  "Colombe a raison. Aujourd'hui, avec les couples qui se font, se défont et se refont ailleurs, être un enfant requiert beaucoup d'indulgence envers ses géniteurs." [p. 63]

  "Le destin me gâte ! C'est tellement bon d'aimer que ça finit par faire mal.' [p. 138]

Merci à Gilles Paris pour ce partenariat.

 

La couverture me permet d'illustrer l'idée n° 92 du challenge des 170 idées  : une pomme. Ce roman entre en outre dans le challenge "Rentrée littéraire - un peu plus d'- 1 %" (8/6).

challenge170idees.jpg

challengerl2014.png

17:12 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (6) |

Commentaires

Cela m'intéresserait de découvrir comment cet auteur parle de l'adolescence chez les filles ...:-)

Écrit par : Jacqueline | 01/10/2014

Répondre à ce commentaire

merci de ce partage !
je n'aime pas trop l'auteur ...
est-ce que ce livre évoque aussi les maltraitances morales et physiques qu'un ado peut vivre (inceste, etc) ?

Écrit par : myrtille | 01/10/2014

Répondre à ce commentaire

Non, c'est uniquement relatif à l'amour...

Écrit par : paikanne | 03/10/2014

Tiens, c'est bizarre, je n'ai jamais entendu parler de ce roman d'E-E Schmitt.
Bon vendredi

Écrit par : Philippe D | 02/10/2014

Répondre à ce commentaire

Il vient tout juste d'être publié ;-)

Écrit par : paikanne | 03/10/2014

J'ai beaucoup apprécié ce roman que j'ai lu en une soirée ...... L'auteur se met bien dans la peau d'adolescentes .... même si le langage est celui d'un adulte .....un peu déstabilisant au début mais au final, ce n'est pas plus mal que d'avoir tenté le "parler jeune" .....

Écrit par : Jacqueline | 14/12/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire