04/09/2014

Outlander, Livre 1 : Le chardon et le tartan, Diana Gabaldon

Présentation1945. Claire passe ses vacances en Écosse, où elle s’efforce d’oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d’une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d’en découvrir la raison : en s’approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d’un champ de bataille.

Le menhir l’a menée tout droit en l’an de grâce 1743, au cœur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura-t-elle revenir à son existence d’autrefois ?

Le début d’une série incontournable !

1945. Claire passe ses vacances en Écosse, où elle s’efforce d’oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d’une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d’en découvrir la raison : en s’approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d’un champ de bataille.
Le menhir l’a menée tout droit en l’an de grâce 1743, au coeur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saurat- elle revenir à son existence d’autrefois ?
Le début d’une série incontournable ! - See more at: http://vitrine.edenlivres.fr/publications/43442-outlander-1-le-chardon-et-le-tartan#sthash.o3uHo9xy.dpuf
1945. Claire passe ses vacances en Écosse, où elle s’efforce d’oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d’une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d’en découvrir la raison : en s’approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d’un champ de bataille.
Le menhir l’a menée tout droit en l’an de grâce 1743, au coeur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saurat- elle revenir à son existence d’autrefois ?
Le début d’une série incontournable ! - See more at: http://vitrine.edenlivres.fr/publications/43442-outlander-1-le-chardon-et-le-tartan#sthash.o3uHo9xy.dpuf
1945. Claire passe ses vacances en Écosse, où elle s’efforce d’oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d’une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d’en découvrir la raison : en s’approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d’un champ de bataille.
Le menhir l’a menée tout droit en l’an de grâce 1743, au coeur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saurat- elle revenir à son existence d’autrefois ?
Le début d’une série incontournable ! - See more at: http://vitrine.edenlivres.fr/publications/43442-outlander-1-le-chardon-et-le-tartan#sthash.o3uHo9xy.dpuf

outlander1.jpg

Mon avis. Je découvre - très tardivement - cette série à l'occasion de la réédition du premier tome par les éditions J'ai Lu. Je le dis tout de go : c'est pour moi un véritable coup de cœur. Je suis ravie de pouvoir me dire que j'aurai le plaisir d'en découvrir la suite...

Il y a longtemps que cela ne m'était plus arrivé : je suis tombée amoureuse d'un personnage... Ah(hhhhhhhhhhhhhh), Jamie...

Le roman commence avec Claire et son mari Frank qui se (re)découvrent à l'issue de la deuxième guerre mondiale alors que, fraîchement mariés, ils ont à peine eu le temps de faire connaissance lorsqu'ils ont été séparés par le conflit mondial. Ils s'apprivoisent dans les Highlands, en Écosse, un lieu où Frank s'adonne à sa passion : l'Histoire, et particulièrement les recherches relatives à la reconstitution de son arbre généalogique.

Lors d'une promenade, la jeune femme se retrouve propulsée dans un passé vieux de deux cents ans. Passée la première surprise (!), elle tombe malencontreusement sur l'ancêtre anglais de Frank aux prises avec un groupe d'Écossais en rébellion. C'est ce clan MacKenzie qu'elle est contrainte de suivre jusque dans le château de Léoch.

La suspicion est de mise en cette période trouble et la jeune femme est constamment épiée même si les lois de l'hospitalité jouent en sa faveur, tout comme ses connaissances bienvenues en botanique.

Je me suis plongée avec plaisir dans la découverte de cette époque, un cours d'Histoire dans l'histoire en quelque sorte - comme Les piliers de la terre, de Ken Follett -, raconté d'une manière telle que je n'ai pas vu défiler les 850 pages.

J'étais aux côtés de Claire lorsqu'elle essayait de soigner, avec les moyens du bord, les (graves) blessures du quotidien ou occasionnées par les armes ; lorsque, désireuse de fuir, elle tentait de tromper la vigilance de ses geôliers ; ou encore lorsque s'est nouée (in)sensiblement sa relation avec Jamie, un jeune homme à la chevelure flamboyante, dans la ligne de mire des Anglais.

 

   "C'était une nuit sans lune, mais la lueur vive des étoiles faisait briller les reflets métalliques des harnais. Levant la tête, je restai émerveillée. La voûte céleste n'était qu'un immense tapis scintillant. Jamais je n'avais vu autant d'étoiles. Suivant du regard la ligne d'horizon, je compris pourquoi. Puisque aucune ville dans les environs ne voilait le ciel de son halo, les astres se révélaient dans toute leur splendeur." [p. 91 - 92]

  "Le jardin de simples, réserve précieuse de plantes aromatiques et médicinales, était niché dans une cour intérieure, juste assez large pour laisser entrer les rayons de soleil mais protégée des vents du printemps. Un puits en occupait le centre. Le mur de l'est était bordé de buissons de romarin, celui du sud de camomille, et celui du nord d'amarante. J'identifiai correctement les piques vertes des derniers crocus et les tiges tendres du laurier-rose perçant la belle terre riche et brune. Mme FitzGibbons m'indiqua de la digitale, de la bétoine et d'autres espèces que je ne reconnus pas. [p. 153]

  "Un Highlander en tenue d'apparat est déjà un beau spectacle en soi, même s'il s'agit d'un vieux pépé ratatiné et boiteux. Un jeune et grand Highlander se tenant bien droit et vu de près est une vision franchement renversante.

   Son épaisse tignasse dorée était brossée et tombait en boucles sur le col de sa chemise en batiste. Il portait un plastron, des manches bouffantes, de longs poignets retournés et un jabot en dentelle, rehaussé d'une épingle en rubis.

   Son tartan cramoisi et noir éclatait de couleur au côté de ceux, vert et blanc, des MacKenzie. Le tissu flamboyant, fixé à l'épaule par une broche ronde en argent, formait un gracieux drapé retenu par une ceinture aux incrustations d'argent, avant de retomber jusqu'à ses bottes noires à la boucle d'argent. Une épée, une dague et un sporran en blaireau complétaient l'attirail.

   Avec sa grande taille, ses épaules carrées et son beau visage lisse, il n'avait plus grand-chose à voir avec le cavalier crotté auquel je m'étais habituée, et il en était pleinement conscient. Il plia un genou et me fit une révérence impeccable en déclarant d'un air espiègle :

   - À votre service, madame." [p. 316]

 

Inutile de dire que je lirai bien volontiers la suite.

Grand merci aux éditions J'ai Lu pour ce partenariat.

Traduction : Philippe Safavi.

 

Un livre qui entre dans le challenge "À la découverte d'auteurs" (9).

challenge-mira.jpg

15:35 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (12) |

Commentaires

J'ai lu cette série quand j'étais étudiante et j'avais eu aussi un coup de coeur pour Jamie ;)
Il te reste encore quelques tomes à découvrir, bonne lecture!

Écrit par : Cyan | 04/09/2014

Répondre à ce commentaire

Un plaisir de me dire que je pourrai les retrouver :-)

Écrit par : paikanne | 04/09/2014

Moi je connais cette série sous le nom du Cercle de pierre. Je l'adore ! J'ai les huit tomes et je ne me lasse pas de les lire.

Écrit par : 0titi85 | 04/09/2014

Répondre à ce commentaire

Effectivement, le titre a été modifié.

Écrit par : paikanne | 04/09/2014

Le titre est noté ....of course ....:-)))

Écrit par : Jacqueline | 04/09/2014

Répondre à ce commentaire

J'espère ne pas me tromper à propos de ton intérêt "potentiel" ;-)

Écrit par : paikanne | 04/09/2014

Premièrement, waouh, une toute nouvelle déco, dont je suis très fan, c'est tout lumineux et aéré, on s'y sent bien !

Ensuite, en ce qui concerne le roman, je l'ai vu passer en masse sur plein de blogs que je classe "romances addicts" et donc je n'étais guère (voire pas du tout) tentée, mais ton billet apporte un tout autre éclairage à ce roman et j'ai maintenant très envie de le découvrir !

Des bisous et j'espère que ta rentrée se passe bien

Écrit par : Cajou | 04/09/2014

Répondre à ce commentaire

Je trouve que l'aspect historique prime sur la romance qui, de toute façon, n'est jamais "guimauve" ;-)
Je découvre mes élèves demain ;-)

Écrit par : paikanne | 04/09/2014

Contente de voir que la série télé et la réédition des livres a amené de nouveaux lecteurs pour cette saga vraiment très bonne. Et ravie de voir que tu y as succombé aussi ! :) Je suis très fan de cette série qui mélange plusieurs genres et qui est très bien faite. Je l'ai découverte il y a maintenant 14 ans et j'avais adoré. Il me reste le dernier tome VO à lire (enfin l'avant-dernier, car le dernier vient de sortir en juin), ce sera pour la fin de l'année, normalement.

Écrit par : Frankie | 05/09/2014

Répondre à ce commentaire

Je viens commenter mon propre commentaire :) pour dire que finalement je n'ai pas lu le tome 7 VO comme prévu mais j'ai relu ce tome 1 (en VO) et j'ai re-succombé aux aventures de Claire et Jamie.

Écrit par : Frankie | 23/12/2014

j'ai adoré ce livre, mais malgré cela, je ne suis jamais arrivé à lire plus que les 2 premiers tomes, trop tentée par d'autres lectures

Écrit par : petitepom | 08/09/2014

Répondre à ce commentaire

Pour moi ça a été une belle surprise ! Un bon rythme, une belle histoire d'amour...super ! ;)

Écrit par : melleaurel | 04/10/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire