21/06/2014

La promesse des ténèbres, Maxime Chattam

Présentation. New York Mégapole de tous les possibles.
De tous les excès. Où la verticalité des buildings s'oppose à celle des souterrains, toujours plus profonds, peuplés de SDF. Où des hommes se déguisent en vampires pour se repaître de la vie de leur partenaire. Où l'industrie pornographique underground se développe à une inquiétante vitesse. Où l'on vend la mort filmée en direct. Au cœur de ce maelström, le journaliste Brady O'Donnel, dans le sillage de Rubis, femme envoûtante, plonge dans l'enfer.
Celui de la Promesse des Ténèbres.

promesse-tenebres.jpg

Mon avis. Un livre dans lequel je suis entrée d'emblée et que j'ai eu du mal de lâcher une fois commencé ; il devrait plaire aux amateurs du genre...

J'ai décidé de lire ce récit (reçu lors du swap "Fais-moi frémir" - merci Vozrozhdenyie -) dans le cadre de LDPA, 9e session, suite aux propositions de Nelcie.

Voici un roman qui plonge le lecteur dans une sordide (l'adjectif est faible ) affaire aux côtés de Brady O'Donnel, un journaliste free lance qui vient de boucler son dernier article et qui, comme à chaque fois dans ce cas-là, se retrouve dans une espèce d'entre-deux : il glane des renseignements çà et là afin de s'engager sur la voie du prochain.

C'est ainsi que l'air de rien, il est "harponné" par un sujet lié à la pornographie. Pourquoi pas, finalement ? Il se trouve bien des excuses pour continuer à fouiner de ce côté-là et c'est l'engrenage. Un engrenage infernal. Car quand on commence à jouer avec le feu (!), l'on risque bien de se brûler... aux flammes de l'Enfer, un Enfer au sens propre comme au (dé)figuré.

Brady a à peine fait la connaissance de la belle Rubis qu'elle décide de tirer sa révérence, devant ses yeux. Le voilà bien mal embarqué. Il ne peut cependant pas s'empêcher "d'enquêter" afin de de faire la lumière (...) sur cette histoire alors même qu'il risque d'y laisser sa peau et celle de ceux qu'il côtoie.

Certaines scènes font littéralement mal au ventre ; celles à propos desquelles ont aimerait tellement croire qu'il ne puisse s'agir que de fiction...

Le lecteur se retrouve alors dans un milieu glauque où certain(e)s sont broyé(e)s par ceux qui veulent annihiler en eux toute trace d'humanité.

La fin est (horriblement) magistrale...

LDPA.png 

 

 

 

 

Un titre qui entre dans le challenge des 170 idées (flammes).

challenge170idees.jpg

12:12 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (9) |

Commentaires

Oh punaise chaque mot de ton billet me donne envie de le lire ! Puis la fin horriblement magistrale.... waouh, il faut que je le lise !

Écrit par : Cajou | 21/06/2014

Répondre à ce commentaire

Il risque de te plaire, je crois :-)

Écrit par : paikanne | 26/06/2014

Je suis contente qu'il t'ait plu :) Cela me conforte encore plus dans l'idée qu'il faut que je le lise !!

Écrit par : Nelcie | 21/06/2014

Répondre à ce commentaire

Je suis ravie que tu l'aies sélectionné ; je continuerai ma découverte de l'auteur....

Écrit par : paikanne | 26/06/2014

J'aime beaucoup ton billet, Paikanne même si j'ai eu plus de mal à le lire : je l'ai trouvé très glauque mais comme tous les Chattam, j'ai également été "harponnée" par le suspense !

Écrit par : Alexielle | 21/06/2014

Répondre à ce commentaire

C'est vrai que c'est très glauque....

Écrit par : paikanne | 26/06/2014

J'ai lu les 2 ou 3 premiers romans écrits par cet auteur mais je me suis arrêtée là car trop "glauque" pour moi, trop de scènes pénibles à lire ...

Écrit par : Jacqueline | 21/06/2014

Répondre à ce commentaire

Effectivement, mais pour le moment, j'ai envie de continuer la découverte de l'auteur...

Écrit par : paikanne | 26/06/2014

Je l'ai trouvé en parfait état à 2 euros dans un vide grenier hier. RAVIE! J'ai hâte de découvrir cet auteur dont on entend tant parler!

Écrit par : Echos-de-mots | 30/06/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire