26/04/2014

Si un jour la vie t'arrache à moi, Thierry Cohen

Présentation. Il veut vivre pour elle. Elle veut mourir pour lui. Gabriel est issu d'un milieu aisé, Clara d'une famille modeste. C'est un homme d'affaires brillant, elle est danseuse. Ils n'étaient pas faits pour se rencontrer et pourtant ils tombent fous amoureux. Contre l'avis des parents de Gabriel et celui de certains amis, ils vivent leur histoire comme si le bonheur pouvait durer toujours. Jusqu'au jour où le destin s'en mêle. Jusqu'au jour où Gabriel doit affronter une épreuve terrible, par amour pour Clara. Il a huit jours pour sauver la vie de celle qu'il aime. Mais comment faire s'il est déjà mort ?

si un jour.jpg

Mon avis. Il est des livres dans lesquels l'on entre directement, d'autres qui demandent d'être apprivoisés, d'autres encore que l'on est tenté de refermer d'emblée. Celui-ci appartient à la première catégorie...

Dès les premières pages, j'ai eu envie de suivre l'histoire de ce couple que tout, ou presque, semble séparer : le milieu (surtout), la conception de la famille, les centres d'intérêt, les amis.

Bien fait de sa personne, il s'appelle Gabriel, est promis à de brillantes études et n'a qu'une idée très vague de ce qu'est (sur)vivre dans le besoin ; elle, Clara, existe pour et par la danse tout en travaillant dans un bar, réside dans une HLM en la (triste) compagnie d'une mère définitivement éteinte et de son jeune frère pour qui elle est désormais devenue le seul (espoir de) repère et qui risque bien de "mal tourner".

Le récit commence avec cette improbable rencontre apparemment vouée à l'échec, principalement dans le chef de Clara à qui "on ne la fait pas (plus)".

"C'est un beau roman, c'est une belle histoire..." mais c'est sans compter sur le "destin" qui s'en vient bouleverser la belle idylle, pourtant déjà malmenée par les parents de Gabriel qui ne voient en Clara - par ailleurs jamais rencontrée - qu'une profiteuse. Le jeune homme, bien décidé à faire un bout de chemin avec Clara, avait essayé de ménager la chèvre et le chou jusqu'à cette nuit néfaste où leur (dé)route va croiser celle de la mort. 

Presque. Mais pas tout à fait puisque Gabriel va "passer un marché" avec un passeur un peu particulier qui lui laissera quelques jours pour essayer de sauver la vie de son aimée... Mais comment procéder alors qu'il est passé "de l'autre côté" ?

J'ai donc accompagné Gabriel "au-delà du miroir" dans sa quête (dés)espérée de sauver Clara et lui insuffler l'étincelle qui lui donnera la volonté de continuer à vivre malgré "l'absence".

J'ai autant apprécié l'intrigue amoureuse, habilement colorée de surnaturel, que les protagonistes eux-mêmes - le couple et un troisième personnage essentiel -, très attachants avec leurs qualités mais aussi leurs défauts. Car rien n'est jamais blanc ou noir, les nuances existent...

Merci à J'ai Lu pour ce partenariat qui m'a permis de passer un très bon moment.

13:37 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (2) |

Commentaires

J'ai lu ton billet avec plaisir .... mais je sens que ce roman n'est pas pour moi .....

Écrit par : Jacqueline | 26/04/2014

Répondre à ce commentaire

J'avoue que je n'ai pas pu lâcher ce roman ! :D

Écrit par : Pauline | 27/04/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire