10/04/2014

Un tout petit rien, Camille Anseaume

Présentation. "On n'a ni projets ni même le projet d'en avoir. Le plus gros engagement qu'on ait pris ensemble, c'était de se dire qu'on s'appellerait en fin de semaine. C'était quand même un mardi. On s'aime surtout à l'horizontale, et dans le noir, c'est le seul moment où on n'a plus peur de se faire peur, où on ose mélanger nos souffles sans redouter que l'autre se dise que ça va peut-être un peu vite. C'est beaucoup plus que sexuel, c'est beaucoup moins qu'amoureux. C'est nos culs entre deux chaises, c'est suffisant pour faire semblant de faire des bébés, pas pour en avoir."

tt-pt-rien.jpg

Mon avis. Je pourrais dire : C'est à cause de Cajou et La Fée que j'ai lu ce "tout petit rien" ; je dirai plutôt : C'est grâce à elles que j'ai fait cette sublime découverte, celle de ce petit rien qui devient un grand tout...

Le "récit" commence alors que la narratrice évoque la découverte de sa grossesse, prémices balbutiantes de ce qui pourrait éventuellement devenir une belle nouvelle. Éventuellement seulement. Pour celui qui ne sera pas le papa, la cause est d'emblée entendue : "Et quand il a mis fin au silence, c'était pour dire : "On le garde pas."" [p. 9]

S'ensuivent dans de (très) courts chapitres des tranches de vie de la jeune femme qui ne sait pas (encore) quelle sera sa décision. J'ai vraiment apprécié les mots posés sur les doutes qui l'assaillent, les allers et retours, ainsi que les nuances de ses pensées. Car quelle que soit cette décision, la sienne, elle ne sera pas facile à prendre ; à mille lieues d'être une évidence. Peser le pour et le contre alors qu'incidemment grandit déjà en elle ce presque rien.

Les phrases qui font mouche sont légion : oh, pas seulement quelques perles, non, non, c'est une pleine boîte à bijoux... Des bijoux qui baignent dans le (sou)rire, à l'instar de cette chose qui risque de venir emplir le vide en elle. Une manière d'humour au creux du "désamour". Un(e) grain(e) de sable au sein de la famille. Aussi.

 

  "Puisqu'il n'a eu qu'à quitter la pièce je voudrais n'avoir qu'à quitter mon corps." [p. 15]

  "Tiens d'ailleurs, on dit un ou une ovaire ?

   Non finalement je préfère ne pas savoir. Maintenir tout ça dans le flou comme quelque chose d'abstrait, laisser planer un doute sur sa grammaire jusqu'à douter de son existence même." [p. 27]

  "T'abriter malgré moi, c'est naturel comme me glisser dans les draps d'un amant encombrant sans pouvoir lui tourner le dos. De jour, je ne m'en rendais pas compte. Dans le silence de ma nuit qui commence, je ne vois plus que ça. Cette intimité forcée.

   Tu es sûr, tu ne veux pas que je t'appelle un taxi ?" [p. 31]

  "Une hésitation qui prend le métro, une incertitude qui se lève et se douche, une indétermination qui essaye d'avaler un truc à manger, un point d'interrogation qui cherche le sommeil." [p. 57]

 

Un (des) texte(s) qui sonne(nt) juste et distille(nt) l'émotion. Comme il faut. "Simplement".

 

Ma première participation cette année au challenge "À vos nombres !"

avosnombres.jpg

17:01 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (10) |

Commentaires

Il me tente depuis sa sortie, je finirai bien par me l'offrir :)

Écrit par : Cécile | 10/04/2014

Répondre à ce commentaire

Laisse-toi tenter...

Écrit par : paikanne | 10/04/2014

Un roman que je compte acheter lundi ..... :-)

Écrit par : Jacqueline | 10/04/2014

Répondre à ce commentaire

Oh, je n'en avais pas entendu parler. Cela pourrait me plaire.

Écrit par : Praline | 10/04/2014

Répondre à ce commentaire

Merci pour ces jolis mots que je garde bien au chaud :)

Écrit par : camille | 11/04/2014

Répondre à ce commentaire

Rhoooo comme tu en parles bien, oui il est sublime et surtout, oui c'est une vraie boite à bijoux

Écrit par : Cajou | 14/04/2014

Répondre à ce commentaire

Oh, que ce roman m'a touchée .... en plein cœur ..... Emotion, tendresse, poésie, humour .... Entre sourires et yeux humides ... :-)

Écrit par : Jacqueline | 18/04/2014

Répondre à ce commentaire

Nous sommes toutes d accord à son sujet :-)

Écrit par : paikanne | 18/04/2014

Répondre à ce commentaire

Merci pour ce premier billet!
Je n'en avait pas entendu parler mais je suis convaincue par ton avis!!! Merci

Écrit par : Piplo | 25/05/2014

Répondre à ce commentaire

Effectivement c'est un joli roman qui sonne très juste. La décision n'a rien d'évident tant les conséquences sont importantes. Dans tous les cas, la vie de cette jeune femme est bouleversée. J'ai surtout aimé la manière dont son personnage évolue, se rend peu à peu compte de tout ce qu'être mère implique. Et aussi sa douceur face à l'incompréhension des autres. Les nombreux bons mots de l'auteure donnent de la légèreté au thème. Une vraie réussite!

Écrit par : Stellabloggeuse | 20/04/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire