17/03/2014

La morte amoureuse, Théophile Gautier

Présentation. Peut-on être prêtre et amoureux ? Peut-on aimer la nuit et prêcher le jour ? Questions bien embarrassantes... Surtout quand les réponses s'avèrent positives...

Ajoutez-y une pincée de fantôme. Secouez. Et vous voici dans une mystérieuse histoire d'amour ! Mais rassurez-vous, il ne s'agit que d'un rêve... et d'ailleurs, Clarimonde, la belle courtisane, est morte depuis si longtemps...

Mais au fait, que vient-elle faire dans ce présent ? Pourquoi trouble-t-elle encore les vivants ? Prenez garde, âme pure, de ne pas succomber aux charmes de cette immortelle ! La beauté dissimule parfois de puissants venins...

morte amoureuse.jpg

Mon (bref) avis. J'ai relu La morte amoureuse, dont je n'avais plus de véritable souvenir, hormis une vague impression positive, en vue de le proposer éventuellement en lecture à mes élèves.

Ce récit court (je suis d'ailleurs persuadée que certains le choisiront en raison du nombre peu élevé de pages, mais qu'à cela ne tienne, la qualité ne dépend pas de "l'épaisseur") se lit facilement et permet au lecteur de suivre la déraisonnable passion - une passion peut-elle d'ailleurs être raisonnable ? - de Romuald, le prêtre narrateur qui a décidé de vouer sa vie à Dieu, pour Clarimonde, une courtisane.

Entre les deux, son cœur balance ; la paix de l'esprit, si pas de l'âme, devient désormais pour le jeune homme une notion qui se dérobe. Définitivement.

 

Un deuxième classique pour ce mois et un titre qui entre dans le challenge "Lire sous la contrainte".

classiqueparmois.jpg

lirecontrainte.jpg

 

18:06 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (2) |

Commentaires

ça me rappelle ma jeunesse...

Écrit par : Lystig | 17/03/2014

Répondre à ce commentaire

Théophile Gautier ......souvenirs, souvenirs .....:-)

Écrit par : Jacqueline | 20/03/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire