15/02/2014

Adrenaline, Jeff Abbott

Présentation. Sam Capra, un jeune Américain basé à Londres, mène la vie dont il a toujours rêvé. Brillant agent de la CIA, sa femme, Lucy, attend leur premier enfant. Mais un jour, elle l’appelle à son travail et lui demande de quitter le bâtiment immédiatement. Il le fait… quelques secondes avant que tout explose !

Lucy disparaît et le couple est bientôt accusé par la CIA. Torturé, Sam parvient à s’échapper et se lance à la recherche de sa famille et du responsable de ce complot.

adrenaline.jpg

Mon avis. Merci à J'ai Lu pour ce partenariat qui m'a permis, en outre, de vous faire gagner quelques exemplaires du roman. J'espère que les lauréats l'apprécieront autant que moi.

Quelques mots pour résumer l'intrigue ? Action, trahison, course contre la montre/la mort, cascades, castagne, voyages. Bref, aucun temps mort, au sens figuré du moins...

Un récit qui démarre sur les chapeaux de roues et jamais ne s'essouffle : c'est juste le lecteur qui, à certains moments, est contraint de reprendre haleine car même si je me disais que Sam Capra devrait s'en sortir, il m'a été impossible de ne pas vibrer en même temps que lui et pour lui.

Oh, bien sûr, je me dois de reconnaître qu'il réussit à se sauver de situations auxquelles seuls John McClane (Bruce) ou Frank Martin (Jason) pourraient "normalement" (tout est relatif) réchapper.

La vie de Sam Capra bascule dès le début du livre lorsque sa femme - enceinte - disparaît et que lui-même est accusé de trahison par "la Compagnie", autrement dit la CIA et bien sûr, "ça" ne rigole pas : il est question pour son supérieur de le faire avouer. Absolument. Mais Sam est un coriace (!), d'autant qu'il n'a rien à se reprocher et qu'il lui est inconcevable d'imaginer que sa femme soit coupable de ce dont on l'accuse.

Il recouvre une liberté toute relative et est bien décidé à faire la lumière sur cette affaire mais il dispose de très peu de moyens : il a tout perdu, ne peut compter sur personne. Jusqu'à ce que se manifeste une jeune femme "surentraînée", qui dispose apparemment de moyens quasi illimités. Encore faut-il que Sam accepte une "mission" prioritaire, susceptible cependant de l'aider à savoir ce qui est arrivé à Lucy et à leur enfant.

Et c'est parti pour une course-poursuite à la recherche d'indices, aussi ténus soient-ils, car l'espoir lui reste chevillé au corps. Malgré tout. Malgré les pistes qui semblent aboutir vers des trafiquants ignobles.

Un bon moment de lecture ; j'ai même réussi à soupçonner la "crapule effective" et à comprendre qui étaient les véritables "cibles" à la fin quelques pages avant Sam himself.

Hé bien voilà, je n'ai plus qu'à lire la suite...

17:46 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) |

Commentaires

Un billet qui donne bien envie de suivre le roman dans ses aventures ....:-)

Écrit par : Jacqueline | 17/02/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire