13/01/2014

Un repas en hiver, Hubert Mingarelli

Présentation. Seconde guerre mondiale. Trois Allemands, fatigués des exécutions, sont de corvée par un froid glacial : la chasse est ouverte. Il s'agira pour eux de ramener du gibier. Impérativement. La traque commence...

Mingarelli002.jpg

Mon avis. Au préalable, je vous conseille, si ce n'est pas trop tard, de NE PAS lire la quatrième de couverture qui dévoile la quasi totalité du récit. J'aurais préféré ne pas savoir d'emblée à quoi m'en tenir précisément - même si, évidemment, l'on peut s'en douter - à propos de cette randonnée (forcée) au cours d'un hiver extrêmement rigoureux en Pologne.

L'expression "geler à pierre fendre" prend ici tout son sens et l'on souffre du froid en compagnie de ce trio qui grelotte et a pour seul réconfort les cigarettes qu'ils se doivent de fumer parcimonieusement.

Histoire d'un partage autour d'un improbable repas qu'ils s'ingénient à préparer dans une maison délabrée. Un moment entre parenthèses raconté dans une économie de mots à l'image des (très) maigres moyens dont ils disposent. Oui, mais...

Merci aux éditions J'ai Lu pour ce partenariat.

Un titre qui me permet d'inaugurer le challenge "Un genre par mois" (en janvier : contemporain).

un-genre-par-mois-janvier-320x250.png

19:19 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) |

Commentaires

Ah, ces 4èmes de couverture qui en disent parfois trop .... cela m'énerve .....
Et j'y ai même découvert des erreurs à deux ou trois reprises ... Un exemple : l'héroïne a 2 enfants d'après la 4ème ..... alors qu'elle n'en a qu'un .... OUPS !!!

Écrit par : Jacqueline | 13/01/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire