08/11/2013

Du domaine des Murmures, Carole Martinez

Présentation. En 1187, le jour de son mariage, devant la noce scandalisée, la jeune Esclarmonde refuse de dire "oui" : elle veut faire respecter son vœu de s'offrir à Dieu, contre la décision de son père, le châtelain régnant sur le domaine des Murmures. La jeune femme est emmurée dans une cellule attenante à la chapelle du château, avec pour seule ouverture sur le monde une fenestrelle pourvue de barreaux. Mais elle ne se doute pas de ce qui est entré avec elle dans sa tombe...

Loin de gagner la solitude à laquelle elle aspirait, Esclarmonde se retrouve au carrefour des vivants et des morts. Depuis son réduit, elle soufflera sa volonté sur le fief de son père et ce souffle l'entraînera jusqu'en Terre sainte. 

domaine-murmures.jpg

Mon avis. J'avais envie, depuis longtemps, de découvrir la plume de Carole Martinez et je me suis dit que commencer par un récit primé par les lycéens était une bonne idée.

J'ai effectivement passé un bon moment depuis le domaine des Murmures en compagnie d'Esclarmonde mais je dois reconnaître que je pensais malgré tout à être davantage "transportée" par l'histoire ; à force d'en lire tant de bien, peut-être simplement en attendais-je trop ?

J'ai pourtant beaucoup apprécié cette écriture "coulant de source", parsemée de termes médiévaux, et qui (ra)conte le destin de cette jeune fille qui a osé défier son père en refusant le parti (peu ragoûtant !) choisi pour elle. Il est inutile de préciser que l'adolescente n'a pas eu voix au chapitre ; qu'à cela ne tienne, elle ne cédera pas et préférera la claustration des pierres à celle de l'hyménée (forcé).

Enfermée, l'adolescente n'en devient pas moi un maillon essentiel dans la communication, verbale ou écrite, de son époque et malgré les doutes qui, de temps à autre, l'assaillent, elle demeure fidèle à elle-même...

18:12 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (7) |

Commentaires

Un bon souvenir de lecture.

Écrit par : argali | 08/11/2013

Répondre à ce commentaire

J'ai aussi aimé cette lecture, le style. On parle beaucoup de ce livre, c'est sans doute ce qui fait que tu en attendais plus ;) je n'ai pas été déçue

Écrit par : nathchoco | 09/11/2013

Répondre à ce commentaire

je me ferai prochainement ma propre idée (tu ne sembles pas déçue mais mitigée quand même) puisque je compte le lire prochainement

Écrit par : stephanie plaisir de lire | 09/11/2013

Répondre à ce commentaire

J'en garde un bon souvenir. Par contre, je n'ai pas aimé les suivants...

Écrit par : Theoma | 10/11/2013

Répondre à ce commentaire

Voilà un moment que ce livre m'attend dans ma bibliothèque mais, comme ma première rencontre avec l'auteur n'a pas été très positive, je pense qu'il va encore attendre longtemps.

Écrit par : Philippe D | 12/11/2013

Répondre à ce commentaire

Bonne lecture à celles et ceux qui s'y lanceront :-)

Écrit par : paikanne | 13/11/2013

Répondre à ce commentaire

Je viens de terminer ce livre que j'avais abandonné dans ma bibliothèque suite à la lecture du "coeur cousu" qui ne m'avait pas plu.
Comme je m'attendais à un "bof", j'ai eu une heureuse surprise. J'ai vraiment apprécié ce récit original et très bien écrit. Je pense que ce livre restera dans ma mémoire.
Livre lu dans le cadre de mon challenge. Sans celui-ci, il serait encore resté longtemps sur son étagère.
Bonne semaine.

Écrit par : Philippe D | 09/02/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire