07/09/2013

C'est dans la boîte, Frédéric Ernotte

Présentation. Jeff Marnier. C'est mon nom. Je suis un inspecteur plutôt bien coté, voire admiré par certains. Comme tout le monde, j'ai mes problèmes. Les psychopathes ne manquent pas. Je bosse jour et nuit. La vérité ? Je suis accro à la vodka, à la solitude, et depuis peu... à un site Internet. "La boîte noire". C'est un endroit sombre. Un repère de flics. Un cloaque virtuel où je me sens chez moi.

Tellement chez moi que j'oublie régulièrement de me coucher. Que je sois éveillé ou non, c'est rarement bon signe quand mon téléphone portable sonne en pleine nuit. Un tueur de flics court dans la région. Catherine est morte. Je dois me mettre au vert quelques jours. Me protéger. Réfléchir. La ronde des boîtes tombe à point nommé. Je pars pour un huis clos secret entre inspecteurs. Une réunion entre des inconnus en mal de découvertes.
Une nuit durant laquelle soulever le couvercle d'une boîte peut vous laisser des traces indélébiles.

boite.jpg

Mon avis. C'est Argali qui a attiré mon attention sur ce roman ; je l'ai ainsi offert en cadeau avant de le lire moi-même. C'est maintenant chose faite...

J'ai passé un bon moment en compagnie de Jeff, cet inspecteur de police déjà passablement désabusé mais toujours interpellé par les "énigmes".

Alors qu'un tueur de flics sévit dans les Ardennes belges, Jeff ressent le besoin de prendre du recul lorsque sa collègue est assassinée ; il en profite pour s'inscrire sur un site où se "rencontrent", virtuellement s'entend, des passionnés comme lui : "la boîte noire".

Un jour, occasion est donnée aux participants de passer du virtuel au réel au cours d'une nuit particulière au cours de laquelle les "heureux élus" pourront soumettre aux autres des indices relatifs à une affaire, résolue ou non.

Malgré quelques maladresses dans l'écriture, j'ai apprécié lire l'histoire évoquée à l'intérieur de chacune des boîtes apportées par les protagonistes, tout en me demandant où l'auteur voulait en venir : un excellent dénouement qui rejaillit sur l'ensemble, même si, selon moi, l'épilogue n'était pas indispensable.


Ce titre entre dans le challenge "littérature belge".

challenge litt. belge.gif


 


14:53 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (3) |

Commentaires

Un roman que j'ai apprécié .... avec un bémol concernant les quelques dernières pages mais je ne sais plus pour quelle raison .... :-)

Écrit par : Jacqueline | 07/09/2013

Répondre à ce commentaire

Je suis contente de t'avoir poussée à le lire. Je pense que l'auteur a du potentiel.

Écrit par : argali | 07/09/2013

Répondre à ce commentaire

J'ai succombé moi aussi aux conseils d'Argali, un bon choix !

Écrit par : Nahe | 10/09/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire