26/07/2013

Kyoko, Ryû Murakami

Présentation. Dans ce roman, Murakami a voulu écrire, selon ses propres termes, un "roman sans drogue, sans violence et sans sexe, sur la renaissance et l'espoir".

Kyoko a 21 ans. Elle est venue à New York à la recherche d'un souvenir d'enfance. Dans cette histoire d'un voyage à travers les États-Unis, l'auteur donne tour à tour la parole aux différents personnages qu'elle croise. Obstinée et ingénue, animée d'un surprenant enthousiasme pour la vie, Kyoko les entraîne malgré eux dans son sillage.

Kyoko.jpg

Mon avis. C'est une collègue qui m'a parlé de ce roman qu'elle a proposé en lecture à ses élèves en fin de quatrième (seconde en France) ; j'ai eu envie de le découvrir. Je ne suis pas déçue du voyage même s'il m'a fallu un peu de temps avant d'en apprécier les personnages.

Considération purement pratique : j'aurais préféré un texte davantage aéré pour une lecture plus aisée.

Ce (long) périple de Kyoko nous entraîne très rapidement du Japon aux États-Unis et nous transporte ensuite de New York à Miami.

Kyoko a 21 ans et danse comme personne grâce à Jose, un Américain qu'elle a connu au Japon, alors qu'elle était enfant. Devenue adulte, elle décide de se rendre aux USA pour retrouver cet homme qui a bouleversé sa vie ; elle ne dispose que d'une adresse qui n'est d'ailleurs plus forcément la bonne. Qu'importe, elle se lance...

On découvre la jeune femme à travers le regard de ceux qui l'ont côtoyée, parfois très brièvement, au cours de cette traversée américaine : des gens simples, tous marqués par la personnalité de la jeune fille désireuse de remercier celui qui a changé sa vie et lui montrer ses progrès.

Il m'a fallu un moment avant d'entrer dans le récit car les narrateurs changent souvent et ils sont peu détaillés si bien qu'on n'a vraiment pas le temps de les "intégrer", cela m'a donc demandé une certaine attention afin de ne pas les confondre ; cette "difficulté" surmontée, j'ai pris plaisir à suivre Kyoko, tellement lumineuse...

Traduction : Corinne Atlan.

16:23 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) |

Commentaires

Je vois que tu lis plus que moi ou alors tes livres sont plus courts.
Je suis en train de lire "L'apothicaire" : un fameux pavé quand même!
Bon weekend encore bien étouffant sans doute.

Écrit par : Philibert | 26/07/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire