16/07/2013

L'invisible, Robert Pobi

Présentation. Agent du FBI, Jake enquête sur un double meurtre auquel son père semble lié. Ce dernier, artiste reconnu, a peint plus de cinq mille tableaux ces dernières années : autant de pièces d'un immense puzzle ? Jake est persuadé que son père connaît l'identité du tueur.

invisible.jpg

Mon avis. Au préalable, un grand merci à Cajou qui m'a permis de gagner ce livre que j'avais vraiment envie de découvrir (la couverture m'avait tapé dans l'œil dès sa sortie ; en plus, il était publié chez Sonatine.)

Je ressors de cette lecture déçue car j'ai compris bien trop vite de quoi il retournait ; cela me semblait cependant impossible qu'il en aille de la sorte alors j'ai continué à lire et à lire en espérant me tromper (ponctuant intérieurement ma lecture de "ce n'est quand même pas possible !") ; mais plus j'avançais, plus les pièces de "mon" puzzle s'assemblaient parfaitement. J'ai malgré tout attendu jusqu'au bout une autre explication... qui n'est pas arrivée. Quel dommage car dans le cas contraire, mon avis aurait été très positif. En d'autres termes, je regrette de ne m'être pas fait berner ; je ne suis pourtant pas une "spécialiste" des thrillers...

Cela dit, je vous le conseille car si vous appréciez ce genre et que vous supportez la description de quelques scènes qui "font vraiment mal" (c'est là qu'on est heureux de n'être que lecteur et non victime), vous risquez d'être happé par l'histoire, celle d'un membre du FBI "rescapé de son passé", une vie qu'il a brûlée par les "trois" bouts après avoir perdu sa maman dans des circonstances particulièrement dramatiques.

Jake est revenu sur les lieux de son enfance car son père, artiste célèbre avec lequel il a coupé tout contact, souffre d'Alzheimer et décision doit être prise à son sujet ; il lui a à peine rendu visite à l'hôpital qu'un double crime barbare est perpétré. Le supérieur de Jack décide de le déléguer officiellement sur place car grâce entre autres à sa mémoire photographique exceptionnelle, l'enquêteur est capable d'analyser comme nul autre une scène de crime.

S'ensuivent des meurtres qui sont tous reliés, de près ou de loin, au peintre de génie ; Jack doit absolument trouver le coupable avant que ne s'allonge encore la liste sanglante.

Qu'est-ce donc qui m'a mise sur la voie ? [ne LISEZ SURTOUT PAS LA SUITE avant d'avoir terminé le roman : la scène qui m'a paru vraiment bizarre, c'est celle où Jake se promène sur la plage avec sa femme et son fils ; ils rencontrent un couple qui répond au salut de Jake et pas à celui de Kay et Jeremy. S'est fait jour l'idée que, peut-être, ces derniers  n'étaient pas réels mais je n'en étais pas tout à fait certaine (peut-être les habitants de l'endroit étaient-ils vraiment antipathiques)... jusqu'à la livraison "erronée" des pizzas : plus de doute alors car après la conversation avec la dame du restaurant, il devenait carrément impossible qu'il s'agisse d'une erreur. Et tenant compte des particularités des victimes, la lumière s'est faite, dans toute son horreur.]

L'écriture est efficace même si certaines répétitions sont superflues (je pense notamment à l'évocation du drame vécu dans le passé par le shérif Hauser) ; les personnages ne laissent pas indifférent, qu'il s'agisse de Jake lui-même que l'on sent torturé, son père foncièrement "peu sympathique", son oncle Frank ou encore Hauser, bien décidé à tenir sa place face au Bureau.

Un roman à découvrir ; tout le "mal" que je vous souhaite est de ne pas en appréhender trop vite la solution...

Traduction : Fabrice Pointeau.

16:14 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (4) |

Commentaires

En effet, on est tout à fait sur la même longueur d'ondes. Continuer en espérant, malgré les deux indices qui sont limpides et rester frustré... Dommage ! Je suis d'accord avec toi sur les redites, qui font que le tout semble longuet, je n'ai pas accroché particulièrement aux perso, mais l'écriture et les descriptions m'ont plu, mais ce n'est pas suffisant...

Écrit par : Charabistouilles | 16/07/2013

Répondre à ce commentaire

Rhoooo comme Charabistouille, tu avais tout vu venir ! Je me sens vraiment naïve quand je lis vos billets pcq moi je n'ai rien vu même si les 2 scènes que vous mentionnez toutes les deux m'avaient interpellées, jamais je n'avais imaginé... ça !
Bisous ^^

Écrit par : Cajou | 16/07/2013

Répondre à ce commentaire

J'ai totalement le même avis que toi et pour les mêmes raisons. Les scènes dont tu parles m'ont aussi fait tilter en particulier la première. C'est dommage d'ailleurs car j'aurais aimé également être surprise.

Écrit par : Frankie | 16/07/2013

Répondre à ce commentaire

Hihi ..... les deux scènes m'ont fait "froncer les sourcils" mais il m'a fallu quelques pages en plus pour comprendre ...

Écrit par : Jacqueline | 19/07/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire