09/07/2013

Justin Case, 1 : Terminus New York City, Jean-Luc Bizien

Présentation. Justin Case, orphelin new-yorkais d'une vingtaine d'années, a hérité de la fortune colossale de ses parents, morts dans des circonstances mystérieuses. En attendant de réussir à faire toute la lumière sur ce qu'il considère comme un assassinat doublé d'une erreur judiciaire, il a décidé de mettre son temps et son argent au service des oubliés de la justice.

Lamar Dawson, criminel repenti accusé d'un crime crapuleux, patiente dans le couloir de la mort. Déclaré coupable par la justice américaine au terme d'un procès expéditif, il ne peut plus compter que sur Justin Case pour prouver son innocence. Aidé d'Helena, Sonny et Matthew, le jeune milliardaire n'a qu'une semaine pour accomplir son œuvre de justicier. De sa tour de verre aux bas-fonds de Harlem en passant par la très chic State Island, il va croiser la route de la pègre, mais aussi des services secrets, dont les intérêts semblent étroitement et dangereusement mêlés à cette affaire...

justin-case1.jpg

Mon avis. Voici une enquête rondement menée par une fine équipe de personnages très intéressants, retracée par une plume de qualité.

Justin Case est une espèce de Largo Winch, trop vite entré dans l'âge adulte, qui a décidé de prendre fait et cause pour ceux que la justice a (probablement) injustement condamnés. Pour ce faire, il s'est entouré d'amis dignes de confiance, chacun spécialiste dans son domaine : Helena, garde du corps douée (c'est peu de le dire) dans l'art du Combat (la majuscule est intentionnelle) ; Sonny, hacker professionnel à qui nulle page ne résiste ; Matthew, avocat gothique, ami fidèle de ses défunts parents.

Bien sûr, le fait de disposer de beaucoup d'argent aide considérablement le quatuor mais qu'importe, le lecteur est entraîné dans leur sillage sur des sentiers parfois dangereux ; l'objectif est cette fois de faire la lumière sur des assassinats ayant conduit le présumé coupable dans le couloir de la mort. Le décompte a commencé...

Un récit dynamique qui devrait plaire aux adolescents (et à leurs parents).

16:07 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |

Écrire un commentaire