21/04/2013

Dès l'aube, Isabelle Florel

Présentation. 1942. Madeleine, veuve depuis peu, surprend un inconnu dans sa remise. Un clandestin, prêt à tout pour passer la ligne de démarcation et entrer en zone libre dès l'aube. Malgré ses réticences, elle lui offre l'hospitalité. Enveloppés dans cette nuit singulière, ils se lient dans l'attente et le silence... Elle partira ensuite à la recherche du clandestin qu'elle a hébergé chez elle le temps d'une nuit.

des-l-aube.jpg

Mon avis. Un court roman dont le point de départ se trouve être la rencontre fugace entre Madeleine, veuve dont la maison se situe tout près de la ligne de démarcation, côté occupé, et un inconnu désireux de passer en zone libre.

Un échange intense entre deux personnes qui, malgré sa brièveté, laissera une empreinte indélébile sur l'existence de la jeune femme. À tout le moins.

Le récit se lit aisément et m’a entraînée sur des sentiers que je ne pensais pas parcourir dans le sens où, contrairement à ce que j'avais perçu, c'est sur les traces du passé de ce Simon entrevu que se lancera Madeleine, et non à sa poursuite.

Un trajet à rebours en quelque sorte qui la plongera, malgré elle (?), dans l’enfer de cette guerre qu’elle avait, jusqu’alors, réussi à tenir, tant que faire se peut, à distance respectable...

Merci aux Éditions J'ai Lu pour ce partenariat.


La couverture me permet d'illustrer l'idée n° 119 du challenge des 170 idées : des cheveux.

challenge170idees.jpg

16:56 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |

Écrire un commentaire