01/03/2013

Les Hauts-Conteurs, I : La Voix des Rois, Oliv(i)er Peru & Patrick Mc Spare

Présentation. 1190, Tewkesburry, royaume d'Angleterre. À treize ans, Roland ne rêve que de voyages, de chevalerie et d'aventures. Seulement ses parents ont besoin de lui pour tenir l'auberge familiale. Il ne connaît le monde que par les gens de passage, et son meilleur ami, l'ennui, semble bien décidé à lui gâcher son existence.

La venue d'un Haut-Conteur au village va tout changer. Le prestigieux chasseur d'histoires et d'énigmes enquête sur les mystères de la forêt de Dean et sur les goules qui s'y cachent. Il ne craint pas les croque-cadavres et s'enfonce seul dans les ténèbres, nuit après nuit... mais un matin, il ne revient pas.

L'histoire a-t-elle mangé celui qui aurait dû la raconter ? C'est ce que va tâcher de découvrir Roland... et peut-être deviendra-t-il lui-même Haut-Conteur ?

htsconteurs1.jpg

Mon avis. Voici longtemps que j’avais l’impression d’être en reste puisque je ne m’étais pas encore lancée dans la lecture de cette série, Les Hauts-Conteurs.

J’ai profité de deux occasions conjointes pour le faire : j’avais décidé de le lire dans le cadre de la quatorzième session du challenge Un mot, des titres… (mot "roi") organisé par Calypso ; en outre, Gilwen l’avait sélectionné pour la quatrième session de Livra’deux pour pal’Addict.

Si j’ai passé un bon moment en compagnie de Roland, Mathilde, le Flamboyant, le Ténébreux…, je n’ai pas été emportée comme je m’attendais à l’être et il m’est assez difficile d’expliquer pourquoi.

L’aventure est bel et bien présente, entre goules plus infectes les unes que les autres, upyr, pérégrinations souterraines ou à l’air libre, sous le couvert d’une oppressante forêt ; la peur imprime aussi bon nombre d’épisodes mais même si j’étais désireuse de savoir ce qu’il allait advenir des héros, je n’ai pas été emballée au point de ne pouvoir reposer le livre. Peut-être en raison du jeune âge de Roland ? Peut-être…

C’est un récit qui devrait plaire à tout le moins aux (jeunes) adolescent, que je suis contente d’avoir lu, mais dont je ne pense pas lire la suite…

Cependant, afin d'aller plus avant, j'ai décidé de "postuler" sur Book en Stock dans le cadre du partenariat organisé pour Le mois d'Oliv(i)er Peru (avril en l'occurrence) et eurêka, j'ai été tirée au sort : je lirai donc bientôt Druide et j'en suis ravie.

Une chose me turlupine désormais : Olivier Peru ou Oliver Peru ??? J'ai résolu le problème à ma manière sur ce billet mais c'est bien évidemment une question à poser.


La couverture illustre l’idée n° 22 du challenge des 170 idées : une pièce d'un vêtement.

livra'deux.pngchallenge170idees.jpg

13:35 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (2) |

Commentaires

Dommage que ça ne t'ai pas plus emballé que ça. Bon tu n'as pas l'air de t'être trop ennuyée non plus, c'est déjà ça. Bonne lecture avec Druide, qui me tente beaucoup d'ailleurs.

Écrit par : Gilwen | 02/03/2013

Répondre à ce commentaire

Je l'ai également lu pour le challenge de Calypso: même impression, un bon moment sans être transportée

Écrit par : cartonsdemma | 06/03/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire