16/12/2012

Intégrale Les frères Quinn, 2 : Sables mouvants, Nora Roberts

Présentation. Dix ans que Grace Monroe aime en secret Ethan Quinn ! Par désespoir, elle a épousé ce bon à rien de Jack Casey, qui s'est empressé de fuir avant la naissance de leur enfant. Pour gagner sa vie, Grace trouve un emploi... chez les frères Quinn ! Ce qui ne va pas sans soulever quelques problèmes côté coeur. Désormais, Grace sait ce qu'elle veut. Et décide de tout faire pour transformer en amour ce qu'Ethan s'obstine à appeler de l'amitié. Mais réussira-t-elle à briser la carapace d'indifférence d'Ethan ? Ethan le timide qui cache tout au fond de lui des blessures d'enfance si terribles qu'il s'est juré de ne jamais aimer.

freres quinn integrale.jpg

Mon avis. Je me suis permis de reprendre la présentation de l'édition antérieure et non de l'intégrale puisque je lis "chaque roman" séparément.

J'ai retrouvé avec plaisir la famille Quinn alors que Cameron et Anna s'en sont allés en voyage de noce à Rome et que le point de vue se centre ici sur Ethan, celui des quatre qui, spontanément, m'attire le plus.

Les trois frères encore présents à St. Christopher travaillent dur pour lancer leur affaire de construction de bateaux ; il en va de l'avenir de Seth qui, petit à petit, se laisse apprivoiser mêmes si les blessures sont loin d'être refermées (pourront-elles jamais l'être ?).

Parallèlement, Grace se retrouve souvent aux côtés des frères car elle vient régulièrement faire le ménage dans la demeure Quinn et même si elle est maintenant mère célibataire, rien n'a changé pour elle : elle aime Ethan, elle l'a toujours aimé et l'aimera toujours. Mais alors que ce dernier n'est pas insensible (!) au(x) charme(s) de la jeune femme, il est très loin d'avoir la fougue de Cameron et surtout, il a décidé une fois pour toutes qu'il se doit de rester impérativement maître de lui, en toute circonstance. En raison de son lourd passé. Pour son plus grand malheur ?

J'ai passé un bon moment avec les héros retrouvés ; cependant, malgré la préférence naturelle qui me portait davantage vers Ethan, les choses bougent trop peu à mon goût. Nul "suspense" n'est présent dans la série et l'on ne se tracasse pas véritablement pour les personnages parfois un rien malmenés, mais j'ai quand même un tantinet plus apprécié le premier volet, plus "vivant".

Bientôt en route pour le troisième opus avec Phillip, celui des trois frères (je ne compte pas Seth puisqu'il n'est encore qu'un enfant) qui, a priori, me plaît moins. A priori. Mais qui sait ?

Traduction : Véronique Fourneaux.

Merci aux éditions J'ai Lu pour ce partenariat.

17:44 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |

Écrire un commentaire