28/11/2012

Les Hauts de Hurle-Vent, Emily Brontë

Présentation. Les Hauts de Hurle-Vent sont des terres balayées par les vents du nord. Une famille y vivait, heureuse, quand un jeune bohémien attira le malheur. Mr. Earnshaw avait adopté et aimé Heathcliff. Mais ses enfants l'ont méprisé. Cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, Heathcliff prépare une vengeance diabolique […]

hurlevent.jpg


Mon avis. Il y a bon nombre de "classiques" que je n’ai pas (encore) lus ; Les Hauts de Hurle-Vent en faisaient partie. Alors quand j’ai vu qu’une LC était organisée sur Livraddict et que j’avais la possibilité de lire le roman dans les temps, je n’ai pas hésité… Une remarque préalable : j’ai toujours eu tendance à confondre Les Hauts de Hurle-Vent et Jane Eyre.


Je craignais d’entrer difficilement dans le récit, probablement à cause de la (très) vieille édition jaunie, à la police minuscule, dont je dispose et pourtant, j’ai été happée dès le début par cette histoire toutefois pas très gaie. En fait, pas gaie du tout.

Un vent en permanence lourd de menaces souffle sur ce roman à la noirceur peu commune, à l’image du paysage tourmenté des lieux.

La narration est construite sur un flash-back : Monsieur Lockwood, récemment installé non loin de la demeure de Hurle-Vent, s’en vient rendre visite à son voisin, Heathcliff, une espèce d’ours (très) mal léché qui, visiblement, n’a nulle envie de partager quelque moment avec lui.

Souffrant, Lockwood en profite pour interroger alors sa "femme de charge", Mrs Dean, une dame qui connaît bien le domaine ; commence alors le récit…

Au début, lors de la visite de Lockwood, Heathcliff ne m’était pas véritablement antipathique mais plus les mots décrivent la vengeance qui l’anime, plus grandit mon animosité à l'égard de ce personnage torturé...

J'ai apprécié ce livre mais j'ai surtout été marquée par le côté obstinément maléfique de Heathcliff et pas du tout par les tristes années qu'il a vécues pour en arriver à ce degré de cruauté, ni par les sentiments profonds l'unissant à Catherine ; autrement dit, j'en retiens surtout la vengeance, pas l'amour...

Les avis de Kincaid40 ; J.a.e_Lou ; Yogi ; lolie77 ; Lavinia ; Nymou ; Piplo ; PetiteMarie ;

14:34 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (7) |

Commentaires

J'ai lu ce roman à l'adolescence .... et il me reste surtout l'amour "fou" - qui rend fou - de Heathcliff pour Catherine .... Un héros torturé pour lequel mon coeur d'ado avait vibré .....

Peut-être que si je le relisais ..... à mon grand âge .... ma vision du personnage serait-elle différente ....

Écrit par : Jacqueline | 28/11/2012

Répondre à ce commentaire

J'ai à peine eu le temps d'être touchée par Heathcliff que déjà, je commençais à le "détester". Je crois aussi que ma perception est en quelque sorte "tronquée" par mon "grand âge" ;-)

Écrit par : paikanne | 28/11/2012

Bonjour :)

J'ai trouvé Heathcliff détestable, mais pas que lui. Mais j'ai surtout trouvé impardonnable de s'enfoncer comme ça soit même dans le malheur et dans la méchanceté. L'orgueil à son paroxisme.
Je n'ai pas un grand âge, mais l'histoire ne m'a pas du tout accrochée...

Écrit par : J.a.e._Lou | 28/11/2012

Répondre à ce commentaire

En effet, je n'ai pas perçu l'amour non plus!!!!
Merci d'avoir participé à cette LC!!!

Écrit par : piplo | 28/11/2012

Répondre à ce commentaire

Je crois qu'en effet, ce qui ressort le plus de ce roman, ce n'est pas une histoire d'amour, mais une histoire de cruauté et de vengeance. J'aime bien que ce n'est pas tout beau tout miel, mais là la noirceur de l'âme humaine ! Je pensais m'ennuyer et pas du tout, j'ai beaucoup aimé ce classique... On a tour à tour pitié et mépris pour les personnages, j'aimais beaucoup cette ambiguïté.

Écrit par : Charabistouilles | 01/12/2012

Répondre à ce commentaire

Nous avons un avis à peu près similaire sur cette lecture...
Et ce Heathcliff, brrrr, froid dans le dos !

Écrit par : PetiteMarie | 01/12/2012

Répondre à ce commentaire

Voui cette noirceur est obsédante elle transpire de toutes les pages du roman, je comprends ton avis.

Je m'excuse pour le retard, je suis une piètre organisatrice.

Mon mince avis : http://globe-lecteur.blogspot.fr/2013/02/les-hauts-de-hurle-vent-emily-bronte-en.html

Coconut

Écrit par : Mademoiselle Globe Lectrice | 19/02/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire