08/11/2012

Tom petit Tom tout petit homme Tom, Barbara Constantine

Présentation. Tom a onze ans. Il vit dans un vieux mobil-home déglingué avec Joss, sa mère (plutôt jeune : elle l'a eu à treize ans et demi).

Comme Joss aime beaucoup sortir tard le soir, tomber amoureuse et partir en week-end avec ses copains, Tom se retrouve souvent tout seul. Et il doit se débrouiller.

Pour manger, il va dans les potagers de ses voisins, pique leurs carottes, leurs pommes de terre… Mais comme il a très peur de se faire prendre et d'être envoyé à la Ddass (c'est Joss qui lui a dit que ça pouvait arriver et qu'elle ne pourrait rien faire pour le récupérer), il fait très attention, efface soigneusement les traces de son passage, replante derrière lui, brouille les pistes.

Un soir, en cherchant un nouveau jardin où faire ses courses, il tombe sur Madeleine (quatre-vingt-treize ans), couchée par terre au milieu de ses choux, en train de pleurer, toute seule, sans pouvoir se relever. Elle serait certainement morte, la pauvre vieille, si le petit Tom (petit homme) n'était pas passé par là…

TompetitTom.jpg

Mon avis. De Barbara Constantine, j’ai lu Allumer le chat à propos duquel mon avis était mitigé. Tom petit Tom tout petit homme Tom est arrivé par surprise dans ma BAL un jour de septembre 2011 : merci encore Stéphanie.

Ce récit, je l’ai savouré comme il se doit : le sourire aux lèvres. L’histoire relatée est touchante, touchante et pleine de fraîcheur mais pas mièvre.

Tom a onze ans, une mère si peu adulte qui vivote avec lui dans un mobil-home. Les temps sont durs pour eux et Tom est bien obligé d’aller chaparder des légumes dans l’immense potager de voisins pour le moins originaux ; de préparer le "repas" on ne peut plus frugal quand repas il y a ; de se tenir à carreau quand les "beignes" sont de sortie car il arrive à Joss de s’énerver "quelque peu".

Survient par hasard dans la vie de Tom une vieille dame qui semble n’avoir plus toute sa tête, Madeleine ; elle porte bien son prénom puisque, de temps à autre, les larmes s’écoulent librement sur son visage parcheminé. Ses seuls compagnons : un chien et un chat aussi âgés qu’elle. S’ébauche alors une relation particulière entre Tom et Madeleine, entre légumes et animaux, bientôt en la compagnie épisodique de Samy, un ancien ami "malvenu" de Joss, employé des pompes funèbres...

Ce récit n'a pas été sans me rappeler Ensemble, c'est tout d'Anna Gavalda que j'avais beaucoup apprécié et qui évoquait également une histoire d'amitié improbable, comme celle-ci. Un bon (court) moment de lecture avec des "éclopés de la vie"...

prénom.jpg



20:19 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (4) |

Commentaires

C'est exactement ce que j'ai pensé avec le rappel de "Ensemble, c'est tout" et les écorchés de la vie!!!
Un livre que j'ai aussi beaucoup aimé.
"Et puis, Paulette"est dans le même esprit ainsi que " A Méli, sans mélo".

Écrit par : stellade | 08/11/2012

Répondre à ce commentaire

Après deux déceptions avec cette auteure, je préfère m'arrêter là : je n'ai même pas terminé "Allumer le chat" et j'ai trouvé "A Méli, sans mélo" trop "cliché" et guimauve ... :-)

Écrit par : Jacqueline | 09/11/2012

Répondre à ce commentaire

Un coup de coeur pour moi, ce livre, un peu comme "Momo, petit prince des Bleuets" de Yaël Hassan.
Merci pour cette 2e participation.

Écrit par : Philippe D | 10/11/2012

Répondre à ce commentaire

J'ai trouvé ce roman "gentil", Tom, touchant, tout comme les relations qu'il construit, mais l'écriture de B. Constantine m'a semblé mièvre ...

Écrit par : Mir | 20/07/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire