07/10/2012

Holmes et moi, Jakuta Alikavazovic

Présentation. Armand, quinze ans, sèche parfois le lycée pour aller acheter avec Holmes des perruques stylées et des bonbons au coquelicot, ou simplement pour fuir les autres, leurs bandes et leurs contrebandes.

Les autres croient que Holmes est la riche maîtresse d’Armand, parce qu’elle est très belle et qu’elle vient le chercher au volant de sa Porsche. Mais non. Ils sont neveu et tante, et Holmes est la tutrice légale d’Armand depuis la disparition de ses parents. Une tutrice du genre cool, qui travaille pour un journal pop-rock tendance et qui s’est contentée de dire qu’elle n’aimait "ni l’adolescence, ni la médiocrité". Armand non plus, d’ailleurs. Il a mieux à faire. Conseiller Holmes dans les préparatifs de son prochain voyage, un mystérieux voyage. Et dans l’organisation de son casting d’époux, d’hypothétiques époux.

Depuis un mois, Armand tient un carnet qu’il appelle "Le cahier de Holmes et moi" […].

holmes moi.gif

Mon avis. Je cherchais un récit de journal intime dont le héros soit un adolescent et ce roman m’a été proposé, parmi d'autres.

Il est court et se lit aisément, d’autant que les chapitres sont, eux aussi, très brefs ; il ne se présente pas véritablement sous la forme d’un journal intime même s’il en constitue un.

Armand est un adolescent peu conventionnel en raison de la vie qu’il mène et de ses goûts à mille lieues des préoccupations des jeunes de son âge ; sa tante "Holmes" entretient aussi, à sa manière, ce fossé existant entre Armand et ses condisciples.

Le jeune homme nous livre des bribes de sa vie, déconstruite et reconstruite, vaille que vaille.

J'ai globalement apprécié cette histoire, touchante par moments, non dépourvue d'humour. Pourtant, je reste sur ma faim : les sujets évoqués auraient gagné, me semble-t-il, à être parfois davantage développés ; en outre, on comprend trop vite à mon goût le "secret" lié à Holmes...

15:53 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |

Écrire un commentaire