12/09/2012

Apocalypsis, 4, Cavalier pâle : Elias, Eli Esseriam

Présentation. Elias Land, le Cavalier Pâle, est sensible, introverti et mélancolique. Son physique androgyne et son bégaiement rendent ses relations aux autres difficiles, voire douloureuses. Élève brillant, il se passionne pour les sciences et découvre qu’il peut manipuler le temps et se promener dans le passé ou l’avenir.

Il peut induire la maturation des maladies ou le vieillissement prématuré des êtres vivants par le toucher. Sa bienveillance et sa promptitude à culpabiliser le poussent à porter constamment des gants et à prendre d’innombrables précautions de façon obsessionnelle. Il sera le bourreau involontaire et désespéré de nombre de personnes avant de se résoudre à son destin.

cavalier pale.jpg

Mon avis. C’est ce personnage que j’ai le moins apprécié de la saga et du coup, je n’ai pas spécialement envie d’en parler ; vous m'excuserez pour la brièveté du billet...

À côté des différentes facettes d’Elias dont je n’ai pas, je crois, toujours saisi les différentes subtilités, le jeune homme m’a laissée tout à fait indifférente et pourtant, cela n’aurait pas dû être le cas étant donné son don particulièrement difficile à vivre.

Seuls les passages mettant en évidence sa maman Iris, touchante dans son amour pour "son petit" tellement différent, son grand-père Joseph, rescapé des camps, ainsi que son amie Marjane, paria comme lui, ont réussi à m’émouvoir un tant soit peu.

En outre, les erreurs d’orthographe sont toujours autant présentes et je suis certaine qu'inévitablement, cela a aussi une influence sur mon avis quant à ce (pâle) cavalier, d’autant plus qu’il ne m’a pas passionnée.

Je lirai quand même le dernier tome afin de découvrir l’apothéose finale et je peux maintenant affirmer avec certitude qu'Edo demeure mon préféré...

20:27 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (2) |

Commentaires

Bonjour Paikanne,
Je suis le conseiller artistique de la série. Je viens de voir votre chronique et je trouve dommage que vous l'ayez moins aimé (A titre strictement personnel, Elias est mon préféré...) mais comme on dit, les gouts et les couleurs...
Par contre, pourriez-vous me donner des exemples de fautes d'orthographe que vous auriez aperçu, nous avons essayé d'être extrêmement vigilant dessus...
A très bientôt.
Cordialement.
F. Ricou

Écrit par : Fred Ricou | 14/09/2012

Répondre à ce commentaire

Je reste définitivement conquise par Edo...

Écrit par : paikanne | 14/09/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire