03/09/2012

L'enfant sans étoile, Raphaël Delpard

Présentation. L’itinéraire tourmenté d’un enfant caché pendant l’Occupation.

Parigné-l’Évêque dans la Sarthe. En 1943, les persécutions nazies se déchaînent. Louise Leblanc a accepté d’héberger un orphelin d’environ six ans que lui a confié un réseau de sauvetage d’enfants. En état de choc, amnésique, le garçon ne se souvient pas même de son nom. Louise lui donne un prénom, Jean, et l’inscrit sous son propre patronyme à l’école.

Les habitants du bourg l’acceptent comme l’un des leurs. Jean retrouve par bribes la mémoire à mesure qu’il s’acclimate à son nouvel environnement.

Mais un jour, le facteur avise Louise qu’une dénonciation anonyme a été envoyée à la gendarmerie l’accusant de cacher un enfant juif. Entre les villageois solidaires et les complices de la barbarie, s’engage alors une course de vitesse à l’issue jusqu’au bout incertaine…

eft sans etoile.jpg

Mon avis. C’est dans le cadre de la 10e session de Un mot, des titres…, challenge organisé par calypso, que j’ai lu L’enfant sans étoile.

Ce récit se déroule durant la 2e guerre mondiale et met en exergue un enfant juif, caché par "mémé Louise", un parmi d'autres dans ce village parignéen. Il a connu l’enfer du camp de Gurs [j'avoue que je n’en avais jamais entendu parler ; pour de plus amples (horribles) informations, allez lire ceci], est extrêmement perturbé (on le serait à moins) et Louise va, petit à petit, essayer de lui faire reprendre goût à la vie. Par des choses simples, des gestes répétés de ce que devrait être, normalement, le quotidien de chaque enfant.

À partir d’éléments qu’il a connus/vécus, l’auteur retrace des événements mettant en exergue le courage de certains, résistants désireux de sauver des enfants "à l’étoile"… et la cruelle vilenie des autres, les "gestapistes", traîtres particulièrement insensibles à la douleur d'autrui.

Une h(H)istoire écrite pour être lue "facilement" et aller droit au but.

18:20 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (3) |

Commentaires

Jamais entendu parlé non plus !

Merci pour ta participation !

Écrit par : calypso | 14/09/2012

Répondre à ce commentaire

Cette histoire semble très émouvante. D'autant plus qu'elle parle d'une période qui a été difficile pour beaucoup d'enfant! Merci pour ce partage.

Écrit par : www.universenfants.fr | 08/08/2014

Répondre à ce commentaire

Cette histoire semble très émouvante. D'autant plus qu'elle parle d'une période qui a été difficile pour beaucoup d'enfants! Merci pour ce partage.

Écrit par : http://www.universenfants.fr/ | 08/08/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire