02/09/2012

De fièvre et de sang, Sire Cédric

Présentation. Une jeune fille se réveille entièrement nue et entravée sur un matelas couvert de sang. Elle sait qu'elle va mourir, toute tentative de fuite semble inutile. La douleur n'est rien en comparaison de la peur panique qui s'est emparée d'elle...

Le commandant Vauvert mène l'enquête en compagnie d'une profileuse albinos, Eva Svärta. Personnage excentrique et hors-norme, Eva a un véritable sixième sens qui fait d'elle une redoutable traqueuse de l'ombre. Ensemble, ils vont tenter de remonter la piste d'un tueur en série qu'ils croyaient mort et qui a pour habitude de vider entièrement ses victimes de leur sang. S'agit-il d'une réincarnation, d'un spectre, d'un homme, d'une femme, d'une créature d'un autre monde ?

fièvre sang.jpg

Mon avis. Encore une fois, il faut le cœur bien accroché pour plonger (le verbe a dans le récit un sens tout à fait littéral) dans ce roman de Sire Cédric ; encore une fois, il est très difficile d’interrompre la lecture tellement on se sent happé par l’histoire…

Retrouver Alexandre Vauvert, c’est toujours un plaisir (je parle évidemment du personnage et pas des situations "psychopathesques" auxquelles il sera forcément confronté) ; faire la connaissance d’Eva Svärta, ce fut une belle découverte, indépendamment des noirs démons qui l’étreignent et ressurgissent régulièrement sans crier gare.

Ces deux-là travaillent ensemble au début du roman qui nous fait entrer (tailler), tout de suite, dans le vif du sujet : la profileuse parisienne a rejoint le Toulousain afin de tenter de débusquer un tueur en série aux méthodes particulièrement sanglantes. Entre eux, s’est créé un lien, apparemment ténu, mais déjà très solide.

Alors que l’affaire est classée, même si confusément, l’un et l’autre pressentent qu’il n’en est rien, quelques mois plus tard, "quelqu’un" remet ça, de la même manière : l'hémoglobine a coulé à flots…

Indépendamment des personnages (le collègue d'Eva, Erwan Leroy, ne m'a pas non plus laissée indifférente), l’intrigue met en exergue des pratiques liées à des coutumes tournant autour du personnage d'Élisabeth Báthory, la Comtesse sanglante ; et comme toujours chez Sire Cédric, le fantastique se déploie au fil du récit, mettant définitivement à mal d'éventuelles explications rationnelles.

L'écriture est efficace et le lecteur est très vite emporté aux côtés des "héros". Et ça fait mal. Parfois. Souvent.

Une lecture à conseiller si vous appréciez le genre...

D'autres avis chez Petitepom ; Vepug ; Velma ; didikari ; Sylly ; Frankie ; QueenOfBlonde ; Mademoiselle-Soleil ; lightjok ; PetiteMarie ; Kaegen ; chaton ;

11:24 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (13) |

Commentaires

Comme toi j'ai plongé dans ces aventures et ai fortement apprécié la mise en avant petit à petit du fantastique pour nous sortir du polar ordinaire :)
Merci pour cet article :)

Écrit par : Sylly | 02/09/2012

Répondre à ce commentaire

Jusqu'à présent, je n'ai pas été déçue de l'auteur...

Écrit par : paikanne | 02/09/2012

Ça donne envie ! j'ai "L'enfant des cimetières" dans ma PAl mais depuis que j'ai vu une photo de l'auteur, je n'ai plus du tout envie de le lire lol... J'aime pas ce look... c'est con, je sais :)

Écrit par : Cajou | 02/09/2012

Répondre à ce commentaire

C'est tout le contraire pour moi, Cajou ; en plus, je peux dire, pour l'avoir rencontré, qu'il est très sympa et disponible [et je tenais à avoir une photo avec lui ;-)]

Écrit par : paikanne | 02/09/2012

Je n'ai pas encore tout lu de l'auteur mais pour le moment De Fièvre et de Sang est, selon moi, son meilleur roman. Content qu'il t'ait plu.

Écrit par : BlackWolf | 02/09/2012

Répondre à ce commentaire

Je n'ai pas tout lu non plus mais compte le faire :-)

Écrit par : paikanne | 02/09/2012

J'ai beaucoup aimé ce thriller, l'histoire et ses deux personnages vraiment très attachants. J'ai hâte de retrouver Eva et Vauvert !

Écrit par : Frankie | 02/09/2012

Répondre à ce commentaire

Moi aussi :-)

Écrit par : paikanne | 02/09/2012

le personnage d'Eva est un peu trop surhumaine, cela m'a un peu géné, mais dans l'ensemble, c'est très sympa à lire

Écrit par : pom' | 03/09/2012

Répondre à ce commentaire

C'est vrai qu'elle supporte beaucoup...

Écrit par : paikanne | 03/09/2012

J'ai beaucoup aimé Eva, personnage hors norme et très spécial. Même si elle semble des fois accomplir des exploits... quelque peu surréalistes ?
Je te donne entièrement raison concernant l'écriture, le meilleur adjectif pour la qualifier est "efficace".

Merci pour cette LC, bisous :)

Écrit par : Mademoiselle-Soleil | 05/09/2012

Répondre à ce commentaire

Tout à fait surréalistes, effectivement ;-)

Écrit par : paikanne | 07/09/2012

Je viens de le terminer ... Je l'ai sur ma liseuse grâce à quelqu'un qui partage ses livres numériques....
Comme je savais que j'allais retrouver le côté fantastique, je n'ai pas été déroutée ....même si ce n'est pas "ma tasse de thé" ....
J'ai beaucoup aimé le duo Vauvert -Eva ...... que je compte retrouver dans "La mort en tête" qui est déjà dans ma Kobo .... :-)

Écrit par : Jacqueline | 28/01/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire