08/08/2012

Notre Dame de Paris, illustré par Benjamin Lacombe [partie 1]

Présentation. Après le succès des Contes Macabres, Benjamin Lacombe, auteur et illustrateur phare de la nouvelle génération, a succombé au célèbre roman de Victor Hugo, Notre Dame de Paris, un récit entre drame et épopée, pittoresque et poésie, porté par l'extraordinaire sensibilité parisienne de son auteur.

Une sensibilité partagée par Benjamin, qui explore ici l'époque médiévale et se délecte à offrir son interprétation d'un imaginaire qui dresse, au milieu des grouillements et des clameurs, trois figures de légende : Esméralda, jeune femme pure ; Frollo, moine maudit ; et Quasimodo, bossu au grand cœur, en toile de fond, une cathédrale d'épouvante.

nd lacombe.jpeg

Mon avis. Une précision (confession) préalable : je n’avais, jusqu’à présent, jamais lu Notre-Dame de Paris, hormis des extraits. Je me suis dit que lire ce texte, que je soupçonnais pas forcément facile, agrémenté des illustrations de Benjamin Lacombe, serait une belle expérience.

Une première remarque : je suis très étonnée de découvrir que dans cette première partie (la deuxième devrait être publiée en fin d’année), l’histoire telle qu’on la connaît à travers les diverses adaptations cinématographiques ou autres n’a presque pas "commencé". Esméralda a été à peine évoquée ; seuls Frollo et Quasimodo ont été décrits d’une manière très très inquiétante…

Le texte de Victor Hugo n’est pas facile à lire, beaucoup moins, par exemple, que celui du Dernier jour d’un condamné ou Claude Gueux. Rien n’est laissé au hasard : l’écriture est ciselée, chacun des mots a été, me semble-t-il, choisi avec soin, mais certaines descriptions sont "kilométriques" et je dois bien avouer qu’il m'est arrivé, de temps à autre, notamment lors de la description de Notre-Dame et de Paris, de survoler quelque peu les phrases.

Le sujet que Victor Hugo tient à mettre en évidence, c’est la "destruction", la mise à mal de grands monuments par des "pseudo-architectes" qui se croient artistes. Il instaure également un parallèle entre "l’écriture dans la pierre" et celle sur papier qui prend un essor exceptionnel grâce à l’imprimerie.

À noter des touches d'humour qui, çà et là, émaillent le texte.

J’ai été, comme toujours, charmée par les illustrations de Benjamin Lacombe qui apportent une dimension supplémentaire à l’œuvre de Victor Hugo, comme une mélancolie poétique (ou une poésie mélancolique) qui s'accorde parfaitement aux mots. J'aurais juste préféré qu'il y en ait davantage.

Je lirai sans nul doute la deuxième partie.

09:53 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (9) |

Commentaires

Je suis pressée de lire la suite également. Les illustrations sont superbes, le livre est très beau. J'ai eu beaucoup de mal avec les descriptions d'architecture justement, arrivée au milieu d'une phrase, je me souvenais rarement du début! Façon de dire que le texte est en effet plus compliqué que d'autres histoires de V. Hugo. Mais c'est une super découverte et j'adore l'histoire! :)

Écrit par : Pauline | 08/08/2012

Répondre à ce commentaire

Ce fut effectivement une belle découverte :-)

Écrit par : paikanne | 12/08/2012

C'est en lisant ND de Paris en BD que j'ai fait la même découverte que toi, sur l'histoire. Mon meilleur souvenir, c'est le film de Jean Delannoy avec Gina Lollobrigida et Anthony Quinn. J'étais enfant et avais beaucoup pleuré ! Ca m'a marqué.

Écrit par : argali | 11/08/2012

Répondre à ce commentaire

Oh, je me souviens aussi de ce film :-) Et quelques années plus tard : la comédie musicale ;-)

Écrit par : paikanne | 12/08/2012

Répondre à ce commentaire

Je suis très curieuse de découvrir les illustrations de Benjamin Lacombe dont j'adore le travail. Notre-Dame de Paris est un de mes romans préférés, j'ai réellement eu le cafard de quitter les personnages quand je l'ai terminé. il est vrai que quelques descriptions sont longues (et parfois inutiles ou presque) mais accroche-toi, ça en vaut la peine!

Écrit par : Vanessa | 25/08/2012

Répondre à ce commentaire

Je lirai la suite, sans nul doute, même si ce ne sera pas dès la sortie ;-)

Écrit par : paikanne | 27/08/2012

Je veux je veux je veux >.<

Juste parce que c'est du Lacombe ♥ J'ai dévoré les comtes macabres et n'ai justement jamais lu Notre Dame de Paris

Écrit par : Lauren | 05/10/2012

Répondre à ce commentaire

Je peux te le prêter si tu veux :-)

Écrit par : paikanne | 05/10/2012

Rhaaan Oui, s'il vous plait *.*

Écrit par : lauren | 05/10/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire